“Grands Reportages” passe un été à Saint-Tropez, samedi 18 mai sur TF1

Mis en ligne par jeudi 16 mai 2019 1801
“Grands Reportages” passe un été à Saint-Tropez, samedi 18 mai sur TF1

C’est l’un des villages les plus célèbres du monde. Saint Tropez, petit village de pêcheurs devenu en quelques décennies St Trop, haut lieu de la démesure pour stars et millionnaires. Chaque jour, au cœur de l’été, les 4500 habitants du village sont rejoints par quelques riches touristes et près de 30 000 curieux. Pendant toute une saison, les équipes de “Grands Reportages” ont suivi ces Tropéziens de souche ou d’adoption, qui vont vivre, loin des clichés cinématographiques, un été pas comme les autres…

Cet été, Maxime espère faire parler de lui. A 21 ans seulement, il ouvre son premier établissement sur l’une des plages les plus convoitées de France : Pampelonne. L’aboutissement d’une aventure familiale : « c’est un challenge ; c’est quelque chose de fort, de me dire qu’il y a 7 générations qui reposent sur mes épaules. Ca s’est toujours perpétué dans la famille, il faut continuer… ». Le jeune entrepreneur va confronter pour la première fois ses enseignements de l’école hôtelière à la réalité du terrain, sur le sable blanc…

Pour réussir son challenge, il a misé sur Alain. Ce chef cuisiner a quitté la Savoie pour tenter sa chance au soleil. « St Tropez, ça a bercé mon enfance, les gendarmes et tout… le clocher, la mer derrière, les couleurs provençales, les beaux bateaux… C’est un de plus beaux endroits de France. J’aimerais tant y passer les prochaines années ! ». A l’essai pendant la saison estivale, il n’a que quelques semaines pour faire ses preuves et débuter une nouvelle vie dans le golfe de St Tropez…

Frédérique en a fait son terrain de jeu. Cette enfant du pays fait découvrir des trésors insoupçonnés du littoral de manière insolite. Cette année, pour se distinguer de la concurrence, elle s’est lancée un défi un peu fou: proposer des excursions en pirogues polynésienne. « En 1937 un réalisateur est venu tourner un film qui s’appelait « Aloah le chant des iles » ; 20 ans plus tard il y a beaucoup de plages qui s’appellent Morea, Tahiti, Polynésie… C’est ça qui m’a donné l’idée d’un concept centré sur la Polynésie sur une plage sublime avec de la pirogue, de la danse… » Mais pour séduire les vacanciers, Frédérique va devoir leur faire prendre quelques risques…

Guy et Myriam sont plutôt habitués au confort de leur grande caravane. Depuis 1989, sans exception, ils passent chaque été dans un camping de la région, avec leurs 3 enfants et tous leurs petits-enfants. « Cet emplacement je l’ai fait réserver à vie ». Une tribu qui a ses petites habitudes et ses coins secrets… « Tu as du mal à trouver autre chose de mieux que St Tropez, tu ne t’en lasses jamais ; il y a tout le côté mythique avec les stars, les bateaux, etc…» Mais cette fois, pour fêter leur 30eme année à St Tropez, ils vont vivre une aventure exceptionnelle, hors du temps…

Il y a 20 ans, René a définitivement posé son sac à dos pour gagner un peu d’argent à l’ombre des grandes fortunes. « Quand je suis arrivé, je suis allé me présenter dans différents restaurants, mais même pour faire plonge j’étais déjà trop vieux ; il fallait bien se nourrir ; j’ai posé mon cul par terre et j’ai fait la manche. » Depuis, il est Le SDF du village. Il connaît tout le monde et tout le monde le connaît. « Je suis bien comme ça, je suis heureux. ça me permet de voir du monde. Beaucoup de monde… » Et tous les étés, René crée l’événement…