“Grands Reportages” : « Je quitte la France », samedi 13 juillet sur TF1

Mis en ligne par jeudi 11 juillet 2019 1762
“Grands Reportages” : « Je quitte la France », samedi 13 juillet sur TF1

C’est un document exceptionnel, le fruit de deux années de travail. Les Français sont de plus en plus nombreux à quitter l’Hexagone. En dix ans, le nombre d'expatriés a bondi de 35 %. Aujourd’hui 2,4 millions de Français vivent hors de nos frontières !
Les équipes de “Grands reportages” ont accompagné des Français qui ont décidé par partir vivre aux quatre coins du monde. Deux années, depuis leurs derniers jours en France jusqu'au premier bilan de leur expatriation.

Que cherchent ces Français ? Comment s'adapter dans un nouveau pays où les traditions, les coutumes sont très différentes des nôtres ? Quels problèmes ont-ils rencontré ? Et surtout, deux ans après leur départ, ont-ils réussi leur pari ?

Dans la première partie les français préparent leur départ puis découvre leur pays d’adoption. Dans la seconde partie nous les retrouvons un an et demi plus tard…et leurs situations ont bien évoluées.

Valérie et ses enfants : Soigner les Koalas en Australie
A 46 ans Valérie a décidé de changer de vie et de partir avec ses deux enfants (Chris, 22 ans et Jessy 9 ans). Leur rêve : exercer une profession en relation avec les soins et la sauvegarde des koalas. Valérie et sa famille vont s’installer dans une région où ils ne sont jamais allés. « On a vu des photos sur internet et on s’est dit « c’est là qu’on va vivre » », nous confie-t-elle encore surprise. Valérie et Chris se sont inscrits dans une université en Australie à Coffs Harbour. La 1ere année est consacrée à la maîtrise de l’anglais puis en 2eme année ils intègrent l’école d’« infirmiers vétérinaires » ! Ils partent donc avec un visa étudiant... Valérie a tout sacrifié, vendu son appartement jusqu'à son dernier meuble. “Nous ce que l'on veut, c'est laisser notre passé derrière nous et recommencer une nouvelle vie” avoue Valérie.

Nathalie, Christophe et Carla : Changer de vie au Panama
Nathalie, son mari Christophe (45 ans) et leur fille Carla (12ans) sont des entrepreneurs Toulousains. L'été dernier, ils sont allés en vacances au Panama. Dès leur retour, ils vendent leur entreprise de bâtiment, leur maison, leurs voitures…
Deux mois plus tard, ils débarquent en Amérique Centrale ... En arrivant dans leur nouveau pays, ils vont se laisser du temps, et vivre un peu “à l'aventure” durant les premiers mois. Histoire de découvrir le Panama et surtout de trouver une idée de business pour leur nouvelle vie. “On en avait marre de la pression en France, on veut une autre vie” confie Nathalie. Une autre vie qui se construira le long du canal de Panama mais sans Carla…quelques mois plus tard, à 13 ans, elle décide de partir en Angleterre…

Pierre et Simon : Une boulangerie en Californie
L'un est boulanger, l'autre a fait des études de marketing. Ces 2 jeunes bretons de 22 ans avaient un rêve : ouvrir une boulangerie à Los Angeles, en Californie. Avec quelques contacts sur place mais sans argent, ils foncent dans l’aventure et se retrouvent en plein « rêve américain ». Deux semaines après leur arrivée, leur associé américain a déjà tout prévu et les travaux de la boulangerie commencent. « On n’aurait jamais imagé une chose pareille…on est en plein rêve là ...c’est à peine croyable, pour nous c'est l'Américan Dream » affirme Simon. Mais aux Etats Unis on peut chuter encore plus vite que ce qu’on est monté…les deux « frenchies » vont devoir lutter.

Camille : L'amour du Vietnam
Camille, originaire de Bourgogne, vient de terminer son master en tourisme à la Rochelle. Elle veut faire son stage de fin d’études au Vietnam et compte bien y rester…avec Dzan, un jeune Vietnamien qu'elle a rencontré lors d'un précédent voyage. Camille résume son état d'esprit en quelques mots : “J'aime les gens, la nature, la culture du Vietnam. Je ne me vois pas travailler en France”. Mais pour pouvoir vivre au Vietnam il faut y avoir un contrat de travail. Pendant plusieurs mois Camille va se battre pour trouver cet emploi mais ces recherches, dans un pays dans lequel elle ne maitrise pas tous les codes vont lui réserver quelques surprises.