“Reportages découverte” : « Le grand jour », dimanche 1er décembre sur TF1

Mis en ligne par samedi 30 novembre 2019 955
“Reportages découverte” : « Le grand jour », dimanche 1er décembre sur TF1

Il y a des jours dans la vie qui comptent plus que d’autres. Ces jours peuvent changer une vie. Une opération, un casting, une thérapie express…et tout bascule. Pendant plusieurs mois, une équipe de “Reportages découverte” a suivi quatre français dans leur cheminement vers ce « grand jour ». Entre espoirs, difficultés, obstacles à franchir, ils traversent parfois des doutes, mais ils avancent inexorablement vers leur destin.

Agnès est sourde à 80 % … à 48 ans, comme les spécialistes le lui avaient annoncé dès ses 20 ans, elle est en train de basculer dans la surdité profonde. Animatrice scolaire en banlieue parisienne, elle n’entend déjà presque plus les enfants, malgré ses deux appareils auditifs. Elle a décidé de se faire poser un implant cochléaire. « Je n’ai pas le choix. Soit c’est l’implant cochléaire, soit je bascule dans le monde de la surdité. Et comme mon entourage familial et professionnel est entendant, je veux rester avec eux… » Cette opération lourde lui fait très peur. Elle s’accompagne d’une rééducation d’un an chez l’orthophoniste. Mais très vite après l’opération Agnès saura si ce jour décisif va changer sa vie…

Amélie est une danseuse de 20 ans. Son rêve ? Danser sur la scène d’un grand cabaret parisien. « Depuis toute petite, je n’ai qu’une hâte : être grande pour porter des talons ! C’est ce côté très féminin, la sensualité, l’élégance et c’est vraiment ce qui me plait. » Pour y arriver, Amélie s’entraîne d’arrache-pied dans son école, l’Académie Internationale de Danse. Elle prend des cours particuliers de danse sur talons, et va même espionner le spectacle du Paradis latin pour apprendre les chorégraphies à l’avance ! Mais l’audition est redoutable et la concurrence féroce. Amélie va t’elle décrocher sa place dans la troupe ?

Franck, fabricant- négociant en alcool, a créé sa propre marque de rhum il y a 6 ans. Sa société est basée en métropole mais ses fournisseurs sont aux Antilles. Pourtant il n’a jamais pu les rencontrer chez eux, ni même voir leurs exploitations… Car Franck a une peur panique de l’avion : « ça se manifeste par des sueurs, par des palpitations, une angoisse qui monte, (…) comme si on était habité par une chose qui te dit il faut que tu sortes, dans cet endroit, que t’es pas bien. » Sa peur de l’avion est handicapante sur le plan professionnel, mais aussi familial. Alors il a décidé de suivre le stage d’Air France « Apprivoiser l’avion ». Entretien avec un psychologue, découverte de tous les aspects de l’aéronautique et vols catastrophes dans un simulateur d’A320, ce stage ne lui épargnera rien ! Jusqu’au jour où… Franck reprendra enfin l’avion. Nous serons avec lui…

Hélène, mère de deux enfants de 51 ans, rêve depuis longtemps d’avoir son propre commerce. Or le multi-commerces du village voisin de sa commune, Tourc’h, dans le sud Finistère, est à reprendre. Cette ancienne assistante maternelle au chômage décide de se lancer ! Les banques ne la suivent pas ? Qu’à cela ne tienne. Elle rassemble 30 000 euros de « love monnaie », ses économies et celles de ses proches, pour racheter le fonds de commerce et tout ce qu’il faut pour démarrer : « C’est un peu dur parce que j’engage ma vie, ma famille ! Comme les petits commerces, c’est un peu dur en ce moment… on verra bien ! J’ai envie de prouver aux banques qui n’ont pas voulu me suivre que c’est possible ! » Le jour où Hélène ouvre le Roz’hel, son établissement, c’est aussi un évènement pour le village qui n’avait plus un seul point de vente. Ce jour-là, un commerce nait et c’est tout un village qui revit…

Un “Reportages découverte” à revoir ce dimanche 1er décembre sur TF1.