“Grands Reportages” : « Les nouveaux aventuriers », samedi 15 août sur TF1

Mis en ligne par jeudi 13 août 2020 936
“Grands Reportages” : « Les nouveaux aventuriers », samedi 15 août sur TF1

En quête de sensations fortes et de rencontres authentiques, quelques Français se lancent chaque année d’incroyables défis. Des hommes et des femmes prêts à tenter l’aventure pour une bonne cause, pour dépasser leurs limites, ou tout simplement pour réaliser un rêve.

Baptiste va relier Paris à New-York, à vélo et en pédalo pour alerter l’opinion sur le gaspillage alimentaire. Il va traverser l’océan Atlantique en pédalant. Sarah, surnommée “l’aventurière fauchée”, réalise à 23 ans le tour du monde seule et sans argent. Quant au bloggeur voyageur “Capitaine Rémi”, il va faire le tour du Sri Lanka en Tuk Tuk en offrant des courses de taxi gratuites aux habitants. Pendant plusieurs une équipe de “Grands Reportages” a suivi ces aventuriers hors du commun à travers le monde.

A 23 ans, Sarah a décidé de parcourir le monde, seule et sans argent. Appelée aussi « l’aventurière fauchée », elle voyage en stop et dort chez l’habitant.
De Lausanne, en Suisse, elle va tenter de rejoindre la Colombie, sans un sou en poche, un périple de plus de 10 000 kilomètres. Après avoir traversé l’océan Atlantique sur le voilier d’une famille australienne, Sarah arrive en Guadeloupe. Cette fois-ci pour franchir la mer des Caraïbes, la jeune femme va essayer de prendre l’avion gratuitement. Au Panama, Sarah réalise un volontariat dans une association pour être logée et nourrie. Mais dès qu’elle reprend la route, chaque jour, elle doit trouver un endroit où dormir. Cela relève parfois du parcours du combattant. « Si je ne trouve rien ici, y a moyen de dormir dehors. Je ne m’acharne pas après deux heures de recherche, de toutes les façons après t’es complètement désespérée. Tu n’as plus d’énergie à donner aux gens qui vont t’accueillir, ça n’a plus aucun sens ».
Mais évidemment tout ne passe pas toujours comme prévu et Sarah se retrouve parfois dans des situations périlleuses…

Baptiste, 27 ans, lui veut relier Paris à New-York, à vélo et en pédalo, en ne mangeant que de la nourriture glanée dans les poubelles. Un défi pour alerter l’opinion sur le gaspillage alimentaire. Il a lancé une pétition sur internet demandant la suppression des dates de péremption sur des produits qui n’en n’ont pas besoin comme le riz, les pates ou bien le miel.
Lors de cette incroyable aventure, il va parcourir 10 000 kilomètres, et traverser un océan en pédalant ! Au milieu de l’Atlantique, sur sa minuscule embarcation, Baptiste va être surpris par une tempête. « C’est hyper problématique, je vais rater la Guadeloupe, je vais passer au Nord si ça continue, en gros je suis mal barré ! » Un voyage semé d’embuches pendant lequel Baptiste à bien failli abandonner à plusieurs reprises. Mais pour porter sa cause jusqu’à New York il va tenir quitte à se mettre en danger.

Enfin Rémi lui est un bloggeur voyageur qui réalise des vidéos insolites pour son site internet. Baptisé “Capitaine Rémi”, il se fixe un défi dans chaque pays. Avec sa compagne Victoria, il a décidé de faire le tour du Sri Lanka en Tuk Tuk, une sorte de triporteur coloré. Ils vont faire plus de 1000 km en jouant les taxis, et en offrant des courses gratuites aux Sri Lankais. Le couple compte découvrir le pays autrement, en multipliant les rencontres. Grâce à ce défi, Rémi espère aussi attirer de nouveaux abonnés sur son blog pour vivre de ses voyages. Mais l’aventure sera plus compliquée qu’il ne l’avait imaginé. “Les gens se demandent pourquoi on s’arrête pour les prendre et on a un peu de mal à communiquer avec eux”. Conduire un Tuk Tuk au Sri Lanka est déjà un exploit et quand on n’en n’a jamais conduit de sa vie… Ça devient une aventure. Leur expedition va être pleine de rebondissements.

Dernière modification le jeudi, 13 août 2020 17:12