“Reportages découverte” : « Les as du bricolage », samedi 24 octobre sur TF1

Mis en ligne par jeudi 22 octobre 2020 1020
“Reportages découverte” : « Les as du bricolage », samedi 24 octobre sur TF1

Percer, visser, scier… la passion du bricolage semble avoir envahi la France ! 3 Français sur 4 se disent « bricoleurs ». La plupart d’entre nous en font un simple loisir le week-end pour faire des économies. Mais d’autres, plus aguerris, n’hésitent pas à se lancer dans des chantiers hors-normes ! Pendant un an, aux quatre coins de la France, les équipes de “Reportages découverte” ont suivi des hommes et des femmes prêts à tout pour refaire une pièce ou construire de leurs mains la maison de leur rêve… Un document à voir, ou à revoir.

Près de Marseille, Nathalie, 41 ans, n’y connaît rien en bricolage et pourtant cette mère de famille se lance un défi d’envergure : refaire toute seule sa salle de bain. « Je vais tout faire pour y arriver, maintenant c’est une première, on verra bien ! » Une aventure qui s’annonce pleine de surprises, de galères et de courbatures ! « Je n’ai plus de force, j’ai mal au dos, aux cuisses, aux jambes, aux bras avec le burin, mal partout ! ». Le résultat sera-t-il à la hauteur de ses espoirs ?

En Bourgogne, un jeune couple passe tous ses week-ends sur le chantier de sa vie. Pauline et Vincent, 25 et 26 ans, comptent transformer par eux-mêmes une vieille ferme en ruine en future maison familiale, avec un budget très serré : 40000 euros. « Ce ne sera peut-être pas fait dans les règles de l’art, mais au moins on aura la fierté de dire que c’est nous qui l’avons fait, de nos propres mains ».

A 39 ans, Virginie est elle aussi une reine du bricolage. Une marotte dont elle a hérité de son père et grâce à laquelle elle espère arrondir ses fins de mois. Il y a 3 mois, elle s’est inscrite sur un site de « jobbing ». Mais elle est l’une des seules femmes sur la plate-forme et va devoir jouer des coudes pour s’imposer. « C’est une idée reçue de dire que la place des femmes est à la cuisine ou avec les enfants et celle des hommes au bricolage. Chez moi, ça ne se passe pas comme ça ! » Arrivera-t-elle à s’imposer ?

Enfin en Auvergne, Françoise et Thierry sont deux génies de la récup ! Pour les cinq chambres d’hôtes qu’ils ouvriront bientôt, ils veulent utiliser le maximum de matériaux glanés dans la nature, comme des bois de cerf ou une souche de frêne : « Cet arbre bicentenaire, c’est un peu de notre Auvergne, on dirait l’œuvre d’un artiste. On va essayer d’en faire une table design pour presque rien ! ». Avec leurs créations originales, ils espèrent séduire leurs futurs clients mais l’ouverture arrive à grand pas.

Des histoires riches en rebondissements pour tous ces mordus de la perceuse…

Dernière modification le jeudi, 22 octobre 2020 18:01