“Reportages découverte” : « Bonjour patronne ! », samedi 24 juillet sur TF1

Mis en ligne par jeudi 22 juillet 2021 517
“Reportages découverte” : « Bonjour patronne ! », samedi 24 juillet sur TF1

En France, 20 % des entreprises sont dirigées par des femmes. Un chiffre qui reflète un héritage culturel encore bien présent mais qui tend à évoluer. Il n’y a en effet jamais eu autant de « femmes patronnes » en France. Certaines dirigent de grandes entreprises, d’autres de toutes petites, d’autres encore n’ont que des employés hommes mais doivent s’imposer. Pendant 6 mois une équipe de “Reportages découverte” a suivi quatre entreprises menées par des femmes de caractère.

Claudia Azais est « patronne pêcheur » depuis 30 ans. Avec Marlene son amie d’enfance, elles forment l’unique équipage entièrement féminin en France. Sur les bords de l’étang de Thau, elle pratique une pêche traditionnelle avec une centaine d’autres marins. Un rythme effréné qu’elles enchainent 365 jours sur 365 mais qui ne suffit plus. L’étang n’est plus aussi généreux et les frais augmentent. « On pêche une dizaine de kilos de dorade chaque jour. Nous, on est sur une pratique « petit métier ». Et pour vivre que de la pêche en famille, c’est impossible ». Claudia a donc décidé de se diversifier, en organisant pour la première fois des croisières et parties de pêche pour les touristes. Un investissement important qu’elle va devoir rentabiliser.

A Albi, sur les bords du Tarn, Lore Camille dirige l’une des dernières poteries familiales de France. Chez les Camillo, depuis 3 générations, ce sont les femmes qui sont aux manettes. « En France ce n’est pas dans la culture d’accepter qu’une femme soit cheffe d’entreprise, qu’elle ait des responsabilités. Il faut quand même se battre plus je pense », constate Lore. Au printemps, toute l’équipe va devoir accélérer la cadence pour fabriquer plus de 3000 pièces à la main en à peine 3 mois. Et Il faut en moyenne 21 jours pour qu’une pièce soit prête. Les délais sont incompressibles. En revanche les aléas nombreux: en cette saison, humidité et température peuvent ruiner une production : couleurs délavées, céramiques fissurées. Chaque année c’est le même stress que Lore et ses équipes doivent gérer. En cas de retard, les pénalités imposées par ses clients peuvent être lourdes.

À 30 ans chacune, Noélie Balez et Emmanuelle Magnan sont déjà patronnes d’une belle entreprise ! Après avoir travaillé comme cadres dans de grosses entreprises Elles ont lancé il y a trois ans un service révolutionnaire de bouquets de fleurs livrés à vélo. Pampa, c’est le nom de leur entreprise, croit de façon spectaculaire : Plus 200% cette année. « Je n’aurais jamais imaginé que ça prenne aussi vite, et que ce soit aussi plaisant. Je n’ai jamais été aussi heureuse de ma vie », affirme Emmanuelle. Femme patronne cela veut dire aussi mener de front une maternité et la gestion d’une entreprise. Noélie en sait quelque chose. Elle vient d’accoucher à 3 semaines de la fête des mères, week-end, le plus chargé de l’année pour les fleuristes. Avec une équipe de 20 personnes, elles vont devoir composer plus de 3000 bouquets en 5 jours. C’est la plus forte demande qu’elles n’aient jamais eu.

A Salon-La-Tour, un village de 700 habitants en Corrèze, il n’existe qu’un seul commerce : une épicerie-pâtisserie-salon de thé, qui a ouvert ses portes il y quatre mois, grâce à 3 sœurs : Mylène, L’ainée a 26 ans et s’occupe du salon de thé. Léna, 21 ans est la « cheffe pâtissière » de la fratrie. Et Solène 15 ans, est apprentie. Les 3 sœurs se sont lancées un défi : être leurs propres patronnes et redonner vie au village. Mais pour faire vivre leur commerce elles doivent honorer de grosses commandes. Et c’est une première pour les sœurs Bonnard. Le maire vient donc de leur confier deux missions : Organiser une réception pour 150 personnes et préparer une gigantesque chasse aux œufs pour les enfants du village. Un test qu’elles ne peuvent pas rater si elles veulent montrer leur professionnalisme. Un pari risqué car jusqu’à présent, tous les commerces ont dû fermer leurs portes dans le village.

Dernière modification le 22/07/2021 à 14:21
vignette primes a venir
vignette week end tv