“13h15, le dimanche” : « Les reclus de Monflanquin » ce 17 octobre sur France 2

Mis en ligne par vendredi 15 octobre 2021 1694
“13h15, le dimanche” : « Les reclus de Monflanquin » ce 17 octobre sur France 2

A découvrir ce 17 octobre sur France 2 dans “13h15, le dimanche”, « Les reclus de Monflanquin » une série en 4 épisodes signée Pauline Dordilly, Henri Desaunay et Fanny Martino.

Cette série raconte l’affaire des reclus de Monflanquin, du nom de ce village du Lot-et-Garonne où toute une famille, pourtant éduquée et issue d’une longue lignée d’aristocrates protestants, a été la victime, pendant près de dix ans (2000-2009), d’un manipulateur infernal, Thierry Tilly.

Celui qui prétendait être un agent secret a réussi à prendre le pouvoir au sein de la famille de Védrines. Au fil des années, il leur a extorqué confiance, fortune et bonheur. Le château de famille ancestral, à Monflanquin, est devenu une prison où vivait recluse toute la famille. Comment tout cela est-il né ? Pourquoi les de Védrines n’ont-ils pas réussi à s’affranchir du pouvoir de cet homme ? Une affaire rocambolesque et édifiante sur le pouvoir de l’emprise…

Une famille réduite en esclavage

De la grand-mère de 87 ans au petit-fils âgé de 16 ans à l’époque, ce sont onze personnes au total qui ont obéi aveuglément à leur "maître à penser" et se sont coupées du monde. L’objectif du gourou était de les spolier de tous leurs biens, soit une fortune estimée à 5 millions d’euros.

La famille exilée à Oxford, en Angleterre, sur l’ordre de Thierry Tilly qui l’a réduite en esclavage, doit son salut à Christine de Védrines et à sa précieuse amie Hélène. Comment ont-elles réussi à les sortir de là ? Tout a basculé lorsque Christine s'est échappée des griffes du tyran… et a raconté toutes ces années de sévices et de torture mentale…

La ruine de toute une famille

Alertée par Christine de Védrines, la justice s'est mise en marche. Elle a condamné Thierry Tilly à dix ans de prison pour abus de faiblesse et avoir conduit à la ruine toute la famille. Il l’avait en effet contrainte à vendre le château Martel, berceau familial depuis quatre siècles…

Quand le manipulateur est sorti de prison après avoir purgé sa peine, il a très vite été interné dans un unité spécialisée. De leur côté, les victimes savent qu’elles ne récupéreront jamais le château familial de Monflanquin. Il leur faudra désormais écrire ailleurs la suite de leur histoire…

Dernière modification le vendredi, 15 octobre 2021 16:25
vignette primes a venir
vignette week end tv