“Grands Reportages” : « Le spectacle reprend ! », dimanche 28 novembre sur TF1

Mis en ligne par vendredi 26 novembre 2021 358
“Grands Reportages” : « Le spectacle reprend ! », dimanche 28 novembre sur TF1

« Fermé pour cause de Covid-19 ». Pendant 18 longs mois, les spectacles ont été l’un des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire. Plus de public, plus d’artistes sur scène…

Dans les cabarets, les cirques, les théâtres, les salles de concert, la tristesse a peu à peu cédé la place au découragement. Mais depuis la rentrée, tout repart ! Sous l’effet conjugué de la vaccination et du pass sanitaire, les salles ont pu relancer leur activité.

Pendant plusieurs mois, une équipe de “Grands Reportages” a suivi trois salles mythiques – Le Crazy Horse, l’Ange Bleu (plus grand cabaret de France près de Bordeaux) et le Cirque Arlette Gruss – pour raconter comment leurs troupes se sont préparées à la grande première, après une si longue interruption… Une résurrection sous haute tension, d’autant que pour beaucoup, les caisses sont vides et les annulations nombreuses !

Tout l’été, près de Bordeaux, acrobates, chanteurs, magiciens du plus grand cabaret français doivent tout réapprendre. Créé en 1997, l’Ange Bleu n’avait jamais connu pareille interruption. Alors pour faire revenir le public, qui a perdu l’habitude de sortir avec la crise sanitaire, les 2 frères à sa tête ont décidé de lancer un nouveau spectacle. 18 nouveaux tableaux, 5 heures de show que les artistes doivent répéter en 5 semaines seulement. « C’est ça la magie du spectacle, de voir quelque chose qui se met en place, qui semble impossible et hop ! ça devient magique… C’est notre métier, c’est ça qui nous a manqué pendant si longtemps. » Les patrons ont pris le risque d’investir 1 million d’euros pour cette réouverture. Dans les mois qui viennent, cette institution va jouer sa survie.

Alors qu’il vivait sur la route le plus clair de l’année, le célèbre cirque Arlette Gruss a lui passé plus d’un an enfermé dans son quartier général de la Sarthe. Le patron, Gilbert, a même failli tout abandonner : « Je n’y croyais plus du tout. J’avais même entrevu qu’on fasse autre chose, peut-être on aurait fait pousser des tomates, des patates ! ». Et puis début octobre, les 140 membres de l’équipe ont pu repartir pour leur premier show post-covid à Aix-Les-Bains, en Savoie. Montage périlleux du nouveau chapiteau, mise au point compliquée des numéros, retour incertain du public… La renaissance du plus célèbre cirque français n’aura rien d’un tranquille tour de piste.

Enfin, dans les beaux quartiers parisiens, le Crazy Horse rouvre ses portes malgré l’absence des touristes étrangers, ses plus fidèles clients. Les mythiques danseuses vont tout donner pour faire renaître le show sophistiqué et dénudé d’autrefois. Parmi elles, la marseillaise Ornella va devoir multiplier les répétitions et les séances de sport pour retrouver souplesse et agilité : « Ce qui m’a manqué le plus c’est la scène. Les numéros, le public, entendre servir le champagne, tout cet univers qui nous saisit dès qu’on passe le pas de la porte. ». Le soir de la première, elle sera sous le feu des projecteurs pour son premier solo depuis plus d’un an. Et elle n’aura pas le droit à l’erreur…

vignette primes a venir
vignette week end tv