“Reportages découverte” : « Le Business de la pièce d’occasion fait parfois le larron », dimanche 19 juin sur TF1

Mis en ligne par vendredi 17 juin 2022 1387
“Reportages découverte” : « Le Business de la pièce d’occasion fait parfois le larron », dimanche 19 juin sur TF1

En 2020 en France, il s’est vendu trois fois plus de voitures d’occasion que de voitures neuves. Des voitures qu’il faut entretenir. Crise sanitaire et économique oblige, tout est bon pour faire baisser la facture chez son garagiste. Pendant plusieurs mois, nous avons mis les mains dans le cambouis. Enquête, surprises et découvertes : bienvenue dans l’univers de la pièce d’occasion.

L’information est méconnue, rares sont les garagistes à la crier sur tous les toits. Pourtant depuis 2017, pour toute réparation, les professionnels ont le devoir de vous proposer un devis en neuf et un autre en pièces d’occasion. La voiture d’Ambrine, jeune parisienne, est cabossée de toutes parts. La jeune femme a accepté de faire pour nous le tour des garages. Respectent-ils tous cette obligation ? Pas si sûr !

Pourtant le marché des pièces d’occasions est florissant. Chaque année, plus d’un million de véhicules partent à la casse pour l’alimenter. Un business colossal dont Yohan s’est saisi. « Il me semble important de privilégier une économie circulaire pour les générations futures et pour protéger l’environnement. Arrêter de fabriquer pour ensuite détruire, alors que l’on est capable aujourd’hui de recycler 99,7 % d’une voiture ! ». Ce chef d’entreprise est à la tête la première casse automobile d’Europe. Dans son usine flambant neuve, 200 salariés démontent une centaine de voitures par jour. L’homme d’affaire a décidé d’aller encore plus loin. En ouvrant le premier « drive » de pièces automobiles en France.

A Creil dans l’Oise, avec la crise économique, le trafic de pièces d’occasions n’a jamais été aussi important. Aux côtés de Sébastien, et sa Brigade Spécialisée de Terrain, vous allez découvrir le marché noir de la pièce d’occasion. Et assister à une opération d’envergure dans une casse illégale. « Creil est une véritable plaque tournante concernant le trafic de pièces d’occasion. Un fléau contre lequel nous luttons chaque jour sachant que la réponse pénale ne suit pas toujours ». Les forces de l’ordre traquent également les voitures volées. Sur l’autoroute A1, Pierre du peloton de gendarmerie, va tomber sur une pépite. Une citadine composée presque intégralement de pièces issues d’un trafic de voitures volées.

Le vol de voitures, Tally connait bien. Cela lui a même valu deux ans de prison. Aujourd’hui « rangé », il a créé une start-up pour mettre au point un antivol… de voiture ! « J’ai tout misé dans cette reconversion, je n’ai pas le droit d’échouer. C’est la seule façon pour moi d’effacer ce passé qui me pèse chaque jour ». Il a décroché un rendez-vous avec l’une des plus grandes compagnies d’assurance française pour un test grandeur nature. Arrivera-t-il à les convaincre ?

A Orléans, Mahmoud utilise les pièces d’occasion pour donner une deuxième vie à des voitures à bout de souffle. Dans son garage solidaire, il forme des mécaniciens sans emploi et répare des voitures qui auraient dû partir à la casse : « J’ai le sentiment de participer à un élan de solidarité dont nous avons tous besoin en ces temps difficiles. Cela me fait chaud au cœur de pouvoir aider à ma façon des personnes qui en ont besoin ».

Dernière modification le vendredi, 17 juin 2022 09:48
vignette primes a venir
vignette week end tv
© 2004-2022 Les coulisses de la télévision - Jean-Marc VERDREL