Municipales : le CSA rappelle à l’ordre BFM TV sur la répartition des temps de parole

Mis en ligne par mercredi 19 mars 2014 3845
Municipales : le CSA rappelle à l’ordre BFM TV sur la répartition des temps de parole
Au cours de sa séance du 19 mars 2014, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a examiné les temps de parole des listes de candidats aux élections municipales et des personnalités ou des partis et groupements politiques qui les soutiennent relevés dans les émissions d’information de la chaîne BFM TV, au cours de la période du 10 février au 14 mars 2014.

Le Conseil a relevé que le traitement de l’actualité électorale au niveau national est caractérisé par le faible accès à l’antenne des représentants de l’UMP et du parti socialiste ainsi que par la persistance de la surreprésentation du Front national.

Celle-ci est de nature à s’accentuer du fait de la présence à l’antenne ce jour-même, pendant plus de vingt minutes, du président d’honneur du Front national, M. Jean-Marie Le Pen dont les propos ont concerné à la fois l’actualité politique internationale et nationale, les élections municipales, et en particulier certaines zones locales.

Le Conseil appelle très fermement l’attention de BFM TV sur la nécessité de procéder d’urgence aux réajustements qui s’imposent au regard du principe d’équité avant le premier tour de l’élection municipale.

 

Dernière modification le mercredi, 19 mars 2014 19:11