“Enquête Exclusive” à bord de « L’Émeraude », sous-marin d'attaque nucléaire, ce soir sur M6 (vidéo)

Mis en ligne par dimanche 12 mai 2019 2177
Image d'illustration : sous-marin Casabianca Image d'illustration : sous-marin Casabianca Wikipedia

A ne pas manquer ce dimanche 12 mai à 23:05 sur M6, le numéro inédit du magazine “Enquête Exclusive” dans lequel Bernard de la Villardière vous emmenera à bord d'un sous-marin d’attaque nucléaire français de la marine nationale.

Caché dans les profondeurs des mers, « L’Emeraude » est l’un des six sous-marins d’attaque nucléaire français de la marine nationale. Equipé de missiles et de torpilles, il effectue des missions de renseignement militaire et de combat.

Des dernières heures avant le départ, depuis la rade de Toulon, jusqu’au retour tant attendu par les familles, les équipes d’Enquête Exclusive ont suivi pendant 40 jours le quotidien des sous-mariniers de l’Emeraude. Ils sont soixante-dix hommes pour faire fonctionner le navire et chacun d'entre eux occupe un poste essentiel. Du commandant qu'on appelle « le Pacha », aux cuisiniers en passant par l'infirmier ou les ingénieurs spécialistes en énergie atomique, responsables du puissant réacteur nucléaire, et l’oreille d’or. Des soldats à la formation, au parcours et à l’engagement hors norme qui vivent ensemble une vie qui ne ressemble à aucune autre, à trois-cent mètres de profondeur.

Soumis à un entrainement ultra exigeant sur terre comme en mer, chaque membre de l'équipage remet sa place en jeu à chaque mission. Une série d'exercices se succèdent à bord à un rythme effréné : incendie, voie d'eau, avarie de barre... Seuls les meilleurs ont leur place dans un sous-marin d'attaque nucléaire. Sous l'eau, la moindre erreur n'est pas permise. Question de vie ou de mort.

A l'intérieur, la vie s'organise entre travail, repos et tâches ménagères dans un navire où chacun dispose d’à peine un mètre carré d'espace en moyenne et que les hommes appellent " la boîte". Coupés du monde extérieur et de leurs familles, privés de la lumière du jour, soumis à la pression permanente de la mission, ils doivent remplir, coûte que coûte, leur mission. Et tenir psychologiquement. La cohésion entre les sous-mariniers est donc essentielle. Pour améliorer leur quotidien, ils ne manquent toutefois pas d'imagination : repas d'anniversaires, séances télé, jeux vidéo et même séances de sport dans la tranche des armes !

A l'intérieur, la vie s'organise entre travail, repos et tâches ménagères dans un navire où chacun dispose d’à peine un mètre carré d'espace en moyenne et que les hommes appellent " la boîte". Coupés du monde extérieur et de leurs familles, privés de la lumière du jour, soumis à la pression permanente de la mission, ils doivent remplir, coûte que coûte, leur mission. Et tenir psychologiquement. La cohésion entre les sous-mariniers est donc essentielle. Pour améliorer leur quotidien, ils ne manquent toutefois pas d'imagination : repas d'anniversaires, séances télé, jeux vidéo et même séances de sport dans la tranche des armes !

Dernière modification le dimanche, 12 mai 2019 10:30