“C politique” dimanche 24 novembre : sommaire & invités reçus par Karim Rissouli sur France 5

Mis en ligne par samedi 23 novembre 2019 1919
“C politique” dimanche 24 novembre : sommaire & invités reçus par Karim Rissouli sur France 5

Ce dimanche 24 novembre en direct à partir de 18:35, Karim Rissouli revient avec “C politique” de 18:35 à 19:50 et “C politique, la suite” de 19.55 à 20:45 pour près de 2 heures 30 de reportages, d'analyses et de décryptage du monde qui nous entoure.

Pour cette première émission de la saison, il sera entouré de Camille Girerd, Thomas Snégaroff, Maxime Darquier ainsi que d'une nouvelle chroniqueuse, Meriem Amellal, journaliste à France 24, qui décryptera l'actualité internationale.

DE 18.35 À 19.50 C POLITIQUE

Les invités fil rouge : Jean Viard, sociologue, auteur de Un nouvel âge jeune, Devenir adulte en société mobile (Fondation Jean Jaurès - Editions de l’Aube). Salomé Berlioux, fondatrice de l’association Chemins d’Avenirs, à la tête d'une mission de réflexion sur la jeunesse des zones rurales confiée par le ministre Jean-Michel Blanquer.

Réforme des retraites : Vers un nouveau conflit social ?
“Le mur du 5 décembre”, expression d’un conseiller du président qui dit l’inquiétude de l’Elysée devant la colère sociale à 10 jours de la grande journée d’action contre la réforme des retraites. Mais quelle sera la taille du mur ? C’est la grande question alors que plusieurs syndicats appellent à un mouvement dur et à une grève reconductible. Analyse et décryptage.

En coulisses / Précarité : les étudiants en colère
Coup de projecteur aussi sur la jeunesse ou plutôt LES jeunesses de France, autre préoccupation du moment pour Emmanuel Macron, qui s’est beaucoup adressé aux jeunes cette semaine. Reportage en coulisses dans les pas du président, en déplacement à Amiens ; et au coeur de la précarité étudiante mise en lumière par l’immolation d’un homme de 22 ans à Lyon il y a 15 jours.

La jeunesse de France, ce n’est pas uniquement celle qui se mobilise dans les facs ou dans les rues des grandes métropoles, c’est aussi la jeunesse rurale, celles des campagnes et des petites villes. Pour parler de ces jeunes qu’elle appelle les “invisibles”, nous recevons Salomé Berlioux, fondatrice de l’association Chemins d’avenir. Cette association aide les jeunes des zones rurales et “périphériques” à trouver leur voie. Cette semaine, avec la Fondation Jean Jaurès et l’Ifop, elle publie une enquête sur le fossé qui divise les “jeunes des villes” et les “jeunes des champs”.

L’enquête : chasse : La guerre des territoires
On va rester en zone rurale, où une pratique ancestrale est en train de devenir le théâtre de tensions extrêmes, parfois violentes, voire sanglantes, entre pro et anti-chasse à courre. Chaque week-end, dans l’Ouest de la France, les deux camps se filment, se suivent et s’observent. Une pratique qui n’est pas seulement dénoncée par les anti-chasse mais par les riverains. Des tensions symboles des divisions qui parcourent la France. Reportage signé Pierre Lascar.

DE 19.55 À 20.45 C POLITIQUE, LA SUITE

Les invités de 20 heures : Alice Winocour, réalisatrice de Proxima et Claudie Haigneré, première femme astronaute européenne et ambassadrice de l’Agence Spatiale Européenne, et Christophe Galfard, physicien et écrivain. Avec la militante féministe Marguerite Stern et la journaliste Titiou Lecoq.

Une femme à la conquête de l’espace
Et puis à 20h, préparez-vous à partir dans l’espace avec une légende et pionnière, Claudie Haigneré, première et seule femme française à ce jour à avoir quitté la Terre à bord d’une navette spatiale. Et avec Alice Winocour, réalisatrice du magnifique film Proxima, qui nous plonge dans les coulisses de la préparation d’une astronaute avant le grand départ. C’est fascinant, à l’image de la nouvelle guerre de l’espace que se livrent en ce moment les plus grands pays du monde…

A leurs côtés, la star des physicien Christophe Galfard viendra nous parler de cette nouvelle guerre des étoiles, entre la Chine, les Etats-Unis, l’Union Européenne… Et au milieu, des acteurs privés qui veulent eux aussi leur part du gâteau.

Sur le terrain. Avec les colleuses d’affiches.
Samedi, une cinquantaine de marches sont prévues dans toute la France pour dénoncer les violences faites aux femmes. Maxime sera lui sur le terrain avec les “colleuses d’affiches”, ces militants féministes qui se mobilisent contre les féminicides avec leur campagne choc qui marquent au noir les grandes villes de France. Qui sont-elles ? Quel est leur mode d’action ? On en parle avec une des ces activistes, Marguerite Stern et la journaliste féministe qui recense depuis plusieurs années les féminicides Titiou Lecoq.

Dernière modification le samedi, 23 novembre 2019 13:47