“Tout compte fait” : « Supermarchés, comment ils se battent pour éviter la pénurie alimentaire », samedi 11 avril sur France 2

Mis en ligne par mardi 7 avril 2020 1085
“Tout compte fait” : « Supermarchés, comment ils se battent pour éviter la pénurie alimentaire », samedi 11 avril sur France 2

Samedi 11 avril à 15:40, Julian Bugier proposera un numéro spécial Coronavirus du magazine “Tout compte fait” avec la diffusion d'un document de 50 minutes : « Supermarchés : comment ils se battent pour éviter la pénurie alimentaire ».

Jamais la grande distribution française n’avait connu une telle onde de choc. Au moment de l’annonce du confinement, les 23 000 grandes surfaces alimentaires de France ont dû faire face à un assaut inédit des consommateurs. Sous le coup de la panique et d’une crainte de pénurie, les ventes ont bondi d’environ 35% ! Les achats de pâtes ont été multipliés par deux, ceux de conserves par deux et demi, les essuie-tout et le papier toilette par deux également. Une fois cette vague d’achats compulsifs passée, les supermarchés ont dû s’organiser avec des salariés absents et un manque criant de masques et de gel hydroalcoolique pour protéger ceux qui ont continué de venir travailler.

Dans ce document, Tout Compte Fait a suivi de l’intérieur les heures difficiles d’un supermarché de Saint-Laurent-du-Var dans la banlieue de Nice. Rayons vidés, journées à rallonge, angoisse de ne pas arriver à faire face, les caméras de Tout Compte Fait ont accompagné sur plusieurs semaines cette période hors normes.

Avec une question en tête : la filière de l’alimentation va-t-elle tenir ou existe-t-il un risque de pénurie alimentaire ?

Pour cela Tout Compte Fait a également enquêté du côté des centres logistiques et du transport routier eux aussi soumis à rude épreuve. Tout Compte Fait a aussi décrypté le fonctionnement et l’histoire d’un mode de consommation qui s’impose dans cette période : le drive dont l’activité a augmenté de 65% depuis le début de la crise sanitaire.

Une enquête de Lola Palmier, Claire Delfini et Farah Safieddine.