“Complément d'Enquête” : « Les derniers secrets du Covid », jeudi 28 mai sur France 2

Mis en ligne par mardi 26 mai 2020 944
“Complément d'Enquête” : « Les derniers secrets du Covid », jeudi 28 mai sur France 2

A suivre ce jeudi 28 mai à 22:50 sur France 2, un nouveau numéro du magazine “Complément d'enquête”, présenté par Jacques Cardoze, qui dévoilera les derniers secrets du Covid.

Les inguérissables du virus

Et si certains patients ne sortaient pas indemnes du coronavirus ?

À Strasbourg, Caroline pensait être guérie mais 50 jours après avoir contracté la maladie, elle se plaint encore de douleurs thoraciques et n’a toujours pas retrouvé l’odorat ni le goût.

À Arcueil, Dominique est abattu de fatigue. Acheter son pain à la boulangerie lui demande un effort surhumain. Il est à J+ 60…

Qui sont ces malades dont les symptômes perdurent à la grande surprise de leurs médecins ? Pourraient-ils garder des séquelles à vie ?

Complément d’enquête revient sur les dernières zones d’ombre de l’épidémie.

P4 : un labo très opaque

Le coronavirus aurait-il pu s’échapper du laboratoire P4 à Wuhan ?

Une soixantaine de pays réclame aujourd’hui une enquête indépendante sur la source de la contagion. Comment ce centre de recherche ultra-sécurisé construit sur le modèle du centre Jean-Mérieux à Lyon est-il devenu l’objet de tous les fantasmes et de toutes les tensions ?

Pourquoi les chercheurs français ont-ils confié leur savoir-faire à leurs homologues chinois avant d'abandonner la collaboration ?

A-t-on perdu le contrôle du P4 au profit des Américains qui eux n'ont jamais cessé d'échanger avec les dirigeants de Wuhan ? Enquête sur un labo très opaque.

Chasseurs de zoonoses

Fuite ou pas, seule certitude : le coronavirus a bel et bien été transmis par un animal, probablement un pangolin. Dans le jargon, on appelle cela une zoonose.
Mais que sait-on exactement de ces étranges maladies ? Comment les repérer ?

Des Pyrénées jusqu’en Guyane, Complément d'enquête a suivi des chasseurs de zoonoses. Moitié aventuriers, moitié lanceurs d’alerte, ces scientifiques de terrain sillonnent grottes et jungles pour y prélever des excréments de chauve-souris et les analyser. Leur inquiétude ? La déforestation massive et l’intrusion trop fréquente de l’homme sur le territoire des animaux sauvages.

Dernière modification le mardi, 26 mai 2020 11:45