“Des racines et des ailes” : « Entre Tarn et Garonne, depuis Albi », mercredi 11 novembre sur France 3

Mis en ligne par lundi 9 novembre 2020 1587
“Des racines et des ailes” : « Entre Tarn et Garonne, depuis Albi », mercredi 11 novembre sur France 3

A voir ce mercredi 11 novembre à 21:05 sur France 3, un nouveau numéro du magazine “Des racines & des ailes” dans lequel Carole Gaessler nous propose un voyage dans le Tarn et Garonne.

La cité épiscopale d'Albi célèbre le 10ème anniversaire de son classement au patrimoine mondial de l'Unesco. Carole Gaessler nous emmène au sommet de la cathédrale Sainte-Cécile, la plus grande cathédrale de brique au monde, puis dans le Palais de la Berbie, qui abrite le Musée Toulouse-Lautrec.

Albi est le point de départ de notre voyage entre Tarn et Garonne.

Au fil du tarn, une terre de batisseurs

Au bord du Tarn, Albi a été le cœur de la seule croisade menée en terre chrétienne : la croisade contre les cathares. Sa cathédrale est une forteresse. Elle impressionne toujours Pierre-Yves Caillault, l'architecte en chef des Monuments historiques qui coordonne les travaux. Cette austérité contraste pourtant avec la profusion des peintures intérieures, dont un exceptionnel Jugement dernier du 15ème siècle. Autre chef-d'œuvre : le chœur clos des chanoines, et son incroyable décor sculpté. Nous assistons à son illumination, grâce à un lustre qui restitue l'ambiance lumineuse des bougies. Il a été créé par un artisan d'excellence.

La cité épiscopale témoigne encore du pouvoir temporel des évêques. Nous sommes guidés, dans le cœur historique d'Albi, par un enfant du pays, passionné de plafonds peints anciens. Sa dernière découverte, une danse macabre, est impressionnante.

Albi bâtit aujourd'hui une nouvelle passerelle entre ses rives : en avant-première, nous en découvrons les images, avec son architecte Laurent Ney.

En amont, à Ambialet, dans une boucle impressionnante du Tarn, se dresse un prieuré, occupé par des moines durant des siècles. Il abrite une chapelle romane rare dans la région. Ce prieuré accueille aujourd'hui des étudiants américains. Gérard Cadars, qui en a la garde, nous emmène dans ses coulisses.

Après la croisade contre les cathares sont apparues des villes nouvelles : les bastides. Sandrine Victor, historienne médiéviste, nous fait découvrir Saint-Sulpice-la-Pointe, avec son plan préservé, au bord de la rivière, ainsi que la place aux couverts de Briatexte.

Toujours sur la rive du Tarn, à Rabastens, l'église Notre-Dame du Bourg abrite des fresques médiévales aux couleurs éclatantes. Guy Ahlsell de Toulza nous raconte l'histoire extraordinaire de cet exemple unique de décor gothique méridional.

Le Tarn termine sa course à Moissac. La rivière a détruit une grande partie de la ville en 1930. La reconstruction de Moissac a donné naissance à d'étonnantes créations Art déco, comme l'uvarium, qui accueillait alors les cures de raisin. Il conserve aujourd'hui son décor d'origine.

Réalisé par Isabelle Thomas, Guy Sabin, Matthieu Hauville et Alain Barnault. Une production France Télévisions.

Entre tarn et garonne, passionnement

Rencontres avec des passionnés, profondément attachés à leur territoire, au cœur de l'Occitanie.

Après avoir mené sa carrière dans des restaurants étoilés, en France et à l'étranger, Jérôme Allamigeon a choisi de revenir dans sa ville natale, Montauban, la ville rose. Ce pâtissier réputé a installé son laboratoire au bord du Tarn, entre les murs d'un bâtiment industriel du XIXème siècle réhabilité. Aujourd'hui, il est l'un des seuls pâtissiers qui élabore son praliné de manière traditionnelle avec des noisettes de la région.

Didier Laforest est l'un des derniers formiers de France. Il travaille pour des clients prestigieux, dans le monde entier – des costumiers ou de grands couturiers. A Caussade, la capitale du chapeau, Didier sculpte des blocs de bois de tilleuls locaux. Ils servent ensuite de moules pour la réalisation d'élégants chapeaux.

Au pied de la montagne noire, dans le Tarn, Nicolas Depinois, tisserand, relève un défi : il est l'un des derniers artisans qui utilise la laine locale des brebis pour la fabrication de toiles et de plaids. Il revendique ainsi un savoir-faire traditionnel, typique de la région de Mazamet, pratiquement éteint à la fin des années 60.

Thierry Pszonka, chef-cuisinier globe-trotter, a choisi d'installer son restaurant à Puylaroque. Il fait ainsi revivre ce village perché, pour lequel il a eu un coup de cœur il y a 5 ans. Sa cuisine met en valeur les richesses naturelles du terroir, à l'image de la poule noire de Caussade, sauvée de la disparition.

Au cœur du Parc naturel régional du Haut-Languedoc se trouve le plus grand plateau granitique d'Europe : le massif du Sidobre, un paysage unique ponctué de rochers étonnants. Magali Chambaud parcourt ce massif à cheval depuis plus de 30 ans. Elle nous guide sur des sentiers inexplorés, jusqu'à la pierre clouée : un roc de près de 800 tonnes, qui tient en équilibre sur une pierre plus petite.

Réalisé par Claire Lajeunie. Une co-production L2 Films et France Télévisions, avec la participation du CNC.

Publié dans Magazines