“Au bout de l'enquête, la fin du crime parfait ?” : retour sur l'affaire de Bruay-en-Artois, samedi 8 mai sur France 2

Mis en ligne par jeudi 6 mai 2021 2259
“Au bout de l'enquête, la fin du crime parfait ?” : retour sur l'affaire de Bruay-en-Artois, samedi 8 mai sur France 2

Samedi 8 mai à 14:00, Marie Drucker vous proposera de découvrir un nouveau numéro du magazine “Au bout de l'enquête, la fin du crime parfait ?” qui sera consacré cette semaine à l'affaire de Bruay-en-Artois.

Ce samedi, “Au bout de l'enquête”, présenté par Marie Drucker, propose la diffusion exceptionnelle de deux numéros inédits sur l’affaire de Bruay-en-Artois.

Au début des années 70, le meurtre d’une adolescente dans le nord de la France va déchaîner les passions et diviser le pays.

C’est le premier grand fait divers médiatique, bien avant l’affaire Grégory ou Dupont de Ligonnès. Polémiques, manifestations, émeutes même ! Cette affaire a créé des remous pendant des années. De rebondissement en rebondissement, l’enquête va mettre sans dessus dessous cette région minière et même devenir un enjeu politique national.

Exceptionnellement, “Au bout de l'enquête” propose de raconter ce faits divers hors norme en deux épisodes diffusés à la suite.

Episode 1 Le notaire dans le collimateur du « juge rouge »

Tout commence le 6 avril 1972, à Bruay-en-Artois, dans les corons du Nord. Sur un terrain vague, on découvre le corps sans vie d’une fille de mineur : Brigitte Devèwre .
Très rapidement, un suspect est interpelé. C’est un notaire, un homme bien connu dans la région. Les habitants du quartier ont repéré sa voiture à proximité des lieux du crime. Un notaire qui assassine la fille d’un mineur ! L’affaire fait la une de tous les journaux et de toutes les télévisions. La mort de Brigitte devient une affaire politique. Dans cette France post-soixante-huitarde, c’est la bourgeoisie contre la classe ouvrière.

Episode 2 : Le jeune voisin aux assises

1973. Un an a passé depuis la mort de Brigitte. Les journalistes ont quitté Bruay. De leur côté, les parents et les amis de Brigitte, tout comme la grande majorité des mineurs restent persuadés de la culpabilité du notaire. Mais les enquêteurs prennent une autre direction. Ils obtiennent des éléments déterminants contre un jeune voisin de la victime qui va passer aux assises. Pour autant, l’affaire n’est pas close et aujourd’hui encore des passionnés de ce dossier continuent leurs investigations. Ils s’intéressent à un tueur en série qui aurait écumé ce coin de France dans les années 70.

Une enquête exceptionnelle signée Virginie Selvetti.

Dernière modification le 06/05/2021 à 09:24
vignette primes a venir
vignette week end tv