“Etat de choc” « Prison US : quand les gangs blancs font la loi », mardi 19 octobre sur W9 (vidéo)

Mis en ligne par dimanche 17 octobre 2021 1947
“Etat de choc” « Prison US : quand les gangs blancs font la loi », mardi 19 octobre sur W9 (vidéo)

Mardi 19 octobre à 21:05, Mathilde GAUTRY vous proposera de voir ou de revoir sur W9 le numéro du magazine “Etat de choc” : « Prison US : quand les gangs blancs font la loi ».

Les États-Unis détiennent un record mondial, celui du nombre de personnes détenues en prison, ils sont plus de 2 millions à être actuellement derrière les barreaux à travers tout le pays. “Etat de choc” vous propose une immersion exceptionnelle dans un établissement pénitentiaire unique made in america.

Direction la prison du comté d'Effingham, à 300 km d'Atlanta, dans l'État de Géorgie. Une région reculée et rurale des États-Unis où le racisme est ancré dans les mœurs. “Etat de choc” a passé un mois aux côtés de ces femmes et de ces hommes qui vivent derrière les barreaux. Meurtriers, délinquants sexuels, malades mentaux, drogués ou encore mères de famille : “Etat de choc” a partagé leur quotidien.

Dans cette prison, les blancs représentent 80% des détenus, c'est deux fois plus que la moyenne nationale. “Etat de choc” a rencontré les membres d'un gang de suprémacistes blancs : le « Ghost Face Gang ». C'est l'une des organisations les plus dangereuses des États-Unis. Dans la prison se sont eux qui font la loi et régulièrement, ils affrontent les gangs noirs pour affirmer leur puissance.

À l'extérieur des murs, c'est le Shérif Mc Duffy qui fait la loi. En poste depuis 30 ans dans le comté, il applique une politique de tolérance zéro. Ici, le moindre délit, même mineur, se solde par un séjour en prison.“Etat de choc” a suivi ses patrouilles musclées dans les rues d'une ville minée par le chômage et la drogue.

“Etat de choc” a également eu un accès privilégié au quartier des femmes. Vous verrez des images rares, dans cette prison les amourettes entre co-détenues sont courantes et certaines vont même jusqu'à échanger des faveurs sexuelles contre leur protection.

Dernière modification le dimanche, 17 octobre 2021 11:05
Publié dans Magazines
vignette primes a venir
vignette week end tv