“La grande librairie” mercredi 24 novembre : les invités reçus par François Busnel sur France 5 (vidéo)

Mis en ligne par dimanche 21 novembre 2021 3121
“La grande librairie” mercredi 24 novembre : les invités reçus par François Busnel sur France 5 (vidéo)

Mercredi 24 novembre à 20:50 sur France 5, François Busnel propose une nouvelle “Grande Librairie”. Voici les invités qui seront à ses côtés cette semaine.

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu'il y avait au-delà de la mort ? Cette semaine, François Busnel et ses invités vous proposent d'explorer l'invisible...

Marie de Hennezel, pour son livre « Vivre avec l'invisible ».

Qui n'a pas déjà eu ce sentiment d'être guidé par une force invisible ?
Avez-vous alors hésité à en parler, par crainte de ne pas être compris, d'être jugé... ou pire ? Sachez que vous n'êtes pas seul à avoir vécu cette expérience.
En s'appuyant sur de nombreux témoignages, des récits édifiants et sa propre réflexion de psychanalyste, Marie de Hennezel dévoile l'universalité du lien que nous entretenons avec l'invisible.
Un lien intime, parfois poétique et qui prend bien des formes. Intuitions, rêves prémonitoires, synchronicités, dialogue avec un ange gardien ou une présence protectrice... les chemins vers la prescience d'un ailleurs, d'une possible proximité avec l'au-delà, sont innombrables.
Au cours de cette exploration unique, il est clairement apparu à Marie de Hennezel que le sentiment de pouvoir compter sur d'autres forces que la sienne est partagé, fondamental... et naturel.

Antoine Volodine, pour son roman « Bardo or not Bardo ».

Après son décès, chacun de nous traverse le Bardo, guidé sur le chemin de la renaissance par la lecture du Livre des morts tibétain. Mais que se passe-t-il si le mort désobéit ? Si le séjour dans le Bardo lui plaît au point qu'il ne veuille plus en sortir ? Quand aux mystiques se mêlent les fous, les imbéciles et les sous-hommes ? L'écrivain et acteur Bogdan Schlumm tente de répondre à ces questions...

Jean-Claude Grumberg, pour son livre « Jacqueline, Jacqueline ».

C'est durant la réception internationale de La Plus Précieuse des marchandises que Jean-Claude Grumberg perd Jacqueline son épouse.
Depuis, jour et nuit, il tente de lui dire tout ce qu'il n'a pas pu ou pas osé lui dire. Sans se protéger, ni rejeter ce qu'il ne peut ni ne veut comprendre, il dialogue avec la disparue.
Incrédulité, révolte, colère se succèdent. Dans ses propos en cascades, réels ou imaginaires, qui évoquent la vie de tous les jours, Grumberg refuse de se raisonner, de brider son deuil. Les jeux de mots, l'humour, l'ironie, l'autodérision n'y changent rien.
Dans ce livre, où alternent trivialité et gravité, entre clichés et souvenirs, l'auteur dit la difficulté d'exprimer ce qu'il ressent.
Jean-Claude Grumberg fait son livre " pour et avec " Jacqueline, exaltant l'amour et l'intimité de la vie d'un couple uni pendant soixante ans.

Jérôme Chantreau, pour son livre « Bélhazar ».

Février 2013 : Bélhazar, un jeune homme sans histoire, décède lors d'un contrôle de police. Accident ? Bavure ? Suicide, comme l'avance le rapport officiel ? L'affaire en reste là. Passée sous silence, elle tombe dans l'oubli. Jusqu'à ce que Jérôme Chantreau décide de mener l'enquête. Professeur de français et de latin, il avait eu pour élève le jeune Bélhazar. L'auteur se plonge dans le passé, interroge les souvenirs. Mais se heurte à la malédiction qui semble entourer ce drame. Que s'est-il vraiment passé ce soir d'hiver ? Et par-dessus tout, qui était Bélhazar ? Adolescent hypnotique ? Artiste précoce ? Dandy poète laissant derrière lui un jeu de piste digne d'Alice au pays des merveilles ?

Dernière modification le dimanche, 21 novembre 2021 14:36
vignette primes a venir
vignette week end tv