“Meurtres en eaux troubles”, nouvelle série policière sur France 3 à partir du 4 août

Mis en ligne par lundi 22 juillet 2019 2788
“Meurtres en eaux troubles”, nouvelle série policière sur France 3 à partir du 4 août

Dimanche 4 août à 21:00, France 3 débutera la diffusion de “Meurtres en eaux troubles”, une série inédite allemande composée de 10 épisodes de 90 minutes.

Avec trois nations - l'Allemagne, la Suisse et l'Autriche - partageant ses rivages, le lac de Constance a inévitablement des histoires à raconter, des secrets cachés sous l'eau, des personnes disparues qui remontent parfois à la surface...

Depuis la mort de ses parents dans un accident de voilier, Hannah Zeiler ne se remet pas de la tragédie. Elle est devenue froide, mutique et concentrée, l'opposé absolu de son nouveau coéquipier, Micha Oberländer, qui est bavard et désorganisé. Ces deux professionnels aux tempéraments peu conciliables vont, malgré leurs différences, s’épauler pour résoudre les crimes les plus divers.

Deux épisodes seront diffusés sur France 3 chaque dimanche soir.

Épisode 1: La Malédiction des dieux
Le pêcheur Harald Wenger meurt brûlé vif dans l’explosion de son bateau sur le lac de Constance, à la frontière entre l’Allemagne et l’Autriche. Sur les lieux, le masque d’une divinité celtique et une inscription en celte, « J’ai versé le sang », sont retrouvés. Sa compagne Karin Holz fait une déclaration surprenante au commandant de police allemand Micha Oberländer : Harald lui avait confié que les dieux finiraient par venir le chercher. Côté autrichien, la commandante Hannah Zeiler interroge l’archéologue et directeur du musée Ludwig Pfeilschifter qui a découvert des masques celtes dix ans plus tôt dans des circonstances peu avouables…

Épisode 2 : Le Secret de la forêt
Micha et Hannah sont appelés à intervenir dans une maison forestière qui appartient à un certain Garchinger. Micha avait grandi avec ses deux enfants, Oliver et Verena. Au milieu de bris d’objets et d’un mur couvert de sang, Garchinger gît, la bave aux lèvres. À l’hôpital, Micha apprend que Garchinger n’a plus que quelques heures à vivre : il est infecté par la rage…