Menu

“Une famille formidable” : Anny Duperey nous parle du tournage de la saison 10 bientôt sur TF1

“Une famille formidable” : Anny Duperey nous parle du tournage de la saison 10 bientôt sur TF1

Dans cette nouvelle saison, riche en rebondissements, le clan Beaumont doit à nouveau faire face à de multiples crises familiales de Noyers à Paris, en passant par le Portugal. Pourtant, rien ne saurait altérer le moral de cette famille unique en son genre. Anny Duperey revient sur le tournage de ces trois nouveaux épisodes avec un enthousiasme intact.

Dans quel état d'esprit abordez-vous la dixième saison d'Une famille formidable ?
Je suis avant tout heureuse d'avoir retrouvé les copains ! Comme d'habitude, l'envie et le plaisir d'être ensemble sont intacts. Les scénarios peuvent êtres graves ou légers, nous pouvons jouer n'importe quelle scène, tout est, finalement, prétexte à réagir et à rebondir. Les émotions que nous partageons devant la caméra ne sont pas feintes et je pense que cela transparaît à l'image. Cette famille est un cadeau de la vie et du métier.

Catherine vit au jour le jour une liaison passionnée avec François, dans un état de plénitude. Comprenez-vous son comportement ?
Avec l'âge vient l'indulgence. Je ne cautionne pas le comportement de Catherine, mais le comprends. Après trente-cinq ans de vie commune, la soif d'aventures et de liberté peuvent peut-être prendre le pas sur un quotidien trop bien réglé. L'individu prime alors sur le couple. Si Jacques a multiplié les conquêtes des années durant, Catherine l'a trompé tardivement. Elle pense avoir le droit de vivre le moment présent et de mener une double vie sans se poser de questions. Au lieu de la blâmer, Jacques essaie de la comprendre et lui épargne des scènes de jalousie inutiles. Il tente de la reconquérir avec beaucoup de tact et de tendres attentions. Naturellement, nous sommes dans le cadre de la fiction...
 
Catherine n'en finit pas de surprendre en conseillant par exemple à sa fille, Fred, de «mentir le plus longtemps possible»...
Fred se sent irrésistiblement attirée par un homme d'affaires. Puisque de toute façon, l'irréparable va être commis, autant éviter les dommages collatéraux ! Nourredine apprendra tôt ou tard la vérité, tout comme leur fille, Carla. Avouer ou non la vérité ne changera rien à la situation in fine. Le couple va traverser une grave crise et seule Fred aura les clés pour retrouver, ou non, le chemin du toit familial.
 
Votre personnage aime à citer un proverbe de Prévert : «Tâchons d'être heureux, au moins pour donner l'exemple». Est-il si important de renvoyer l'image d'une tribu unie ?
C'est primordial car Une famille formidable, c'est d'abord un clan soudé, contre vents et marées. Ces relations si fortes peuvent même s'avérer parfois pesantes, voire très pénibles, car tout le monde se surveille et il est impossible de garder un secret plus d'une heure ! Les rapports peuvent être fusionnels, tendus ou explosifs, mais une chose est certaine : l'indifférence n'est pas de mise au sein du clan Beaumont. La force de Catherine et Jacques est d'avoir su conserver leur âme d'enfant. Je garde en mémoire un échange entre eux après une énième crise. Jacques avait alors eu cette réflexion : «Peut-être allons-nous finir par devenir adultes !» Ce à quoi Catherine a rétorqué : «Quelle horreur ! On ne peut tout de même pas faire cela aux enfants !» Cette réflexion est très profonde. Il est certainement plus facile de rester proche de sa progéniture et de la comprendre lorsque l'on garde une part d'enfance en soi.
 
Catherine a fort à faire entre les enfants, la restauration de la maison familiale au Portugal et les élections municipales... Comment expliquez-vous sa détermination en dépit des difficultés ?
C'est une sorte de super woman avec ses faiblesses, même si elle fait figure de repère pour tous les membres de sa famille, qui la sollicitent jour et nuit ! Lors de cette saison, Catherine devra être encore plus à l'écoute des siens, gérer les vacances familiales ou plutôt les réunions de chantier de la propriété familiale au Portugal ou encore affronter Reine, qui brigue la mairie de Noyers...
 
Quels souvenirs gardez-vous de ce tournage ?
Nous avons beaucoup ri, notamment avec Laurent Gamelon, qui incarne François. Voilà deux saisons que nous n'avions pas tourné au Portugal et nous avons eu beaucoup de plaisir à retrouver ces décors. Pour l'heure, nous tournons la saison à venir à Strasbourg. Pour ma part, je retrouverai le chemin des planches l'an prochain puisque je partirai en tournée avec La Folle de Chaillot en France, en Suisse et, je l'espère, en Belgique.

Retour en haut

Également dans l'actu des Séries

Invités des émissions TV

19 novembre 2017 - 11:55 | Infos

Bernard Tapie & Michel Sardou invités de “19H Le Dimanche” ce 19 novembre sur France 2

Bernard Tapie & Michel Sardou invités de “19H Le Dimanche” ce 19 novembre sur France 2

Rendez-vous ce 8 octobre avec “19H Le Dimanche”, l'émission hebdomadaire de la rédaction de France 2, en direct, proposée et présentée par L...

19 novembre 2017 - 11:43 | Magazines

Sommaire de “Stade 2” qui reçoit Bernard Laporte dimanche 19 novembre sur France 2

Sommaire de “Stade 2” qui reçoit Bernard Laporte dimanche 19 novembre sur France 2

Ce dimanche 19 novembre à 16:55 Matthieu Lartot sera aux commandes d'un nouveau numéro du magazine “Stade 2” sur France 2. En voici le ...

18 novembre 2017 - 11:27 | Magazines

“Salut les terriens !” samedi 18 novembre : les invités reçus par Thierry Ardisson sur C8

“Salut les terriens !” samedi 18 novembre : les invités reçus par Thierry Ardisson sur C8

Ce samedi 18 novembre à 19:05, Thierry ARDISSON présentera sur C8 un nouveau numéro de son magazine “Salut les terriens !”. Voici les invité...

En savoir plus...

L'actu TV

Vidéos

En coulisses...

Les dossiers