"Itinéraire d'un enfant gâté" avec Jean-Paul Belmondo à revoir sur ARTE lundi 19 février 2024 - Vidéo

Mis en ligne par Jean-Marc VERDREL samedi 17 février 2024 4469
"Itinéraire d'un enfant gâté" avec Jean-Paul Belmondo à revoir sur ARTE lundi 19 février 2024 - Vidéo

Entre drames personnels et rédemption, cinquante ans de la vie d’un homme. Porté par un Jean-Paul Belmondo en grande forme, une savoureuse fresque romanesque au charme nostalgique signée Claude Lelouch à voir ou à revoir sur ARTE lundi 19 février 2024 à 20:55.

L'histoire en quelques lignes...

Abandonné par sa mère sur un manège au pied du Sacré-Cœur, le petit Sam, 3 ans, est recueilli par une famille de forains.

Devenu enfant de la balle, il voit sa carrière précocement brisée par un accident de trapèze, mais, plein de ressources, le jeune homme se reconvertit dans les affaires en montant une entreprise de propreté qui prospère au-delà de ses espérances. Il se marie deux fois, devient père de deux enfants inégalement aimés. Puis, à la cinquantaine, fatigué, le capitaine d’industrie décide de rompre les amarres.

Parti pour une traversée de l’Atlantique en solitaire, il orchestre sa propre disparition en mer pour sillonner le monde… jusqu’au jour où, dans une réserve d’Afrique du Sud, il est reconnu par Albert, éphémère employé de sa firme.

À l’aide de ce gentil benêt, il va préparer incognito son retour aux affaires, à l’insu de sa propre famille.

Le blues du businessman

De ce long métrage qui balaie un demi-siècle de la vie d’un homme, de Montmartre à la savane sud-africaine, Claude Lelouch livre une épopée foisonnante teintée de nostalgie où tout est romanesque à dessein. À commencer par le nom de son inénarrable héros, Sam Lion, bourreau de travail habité par la passion du cirque au point d’installer sa roulotte au pied du siège de son entreprise, mais qui rêve en secret de retrouver sa liberté…

Dans le rôle de ce businessman en plein blues, promis à une étonnante rédemption, Jean-Paul Belmondo ne boude pas son plaisir. Il gratifie d’ailleurs le spectateur de quelques scènes d’anthologie – comme cette séquence où le fantasque homme d’affaires apprend à bien dire "bonjour" à son naïf disciple (Richard Anconina, ahuri à souhait). Une savoureuse leçon de théâtre !

Dernière modification le lundi, 19 février 2024 12:05
mail

L'actualité TV Newsletter
Pour ne rien louper...
Chaque semaine, recevez en avant-première une sélection de programmes qui seront bientôt diffusés à la TV.

Publié dans Cinéma, Lundi
vignette primes a venir
vignette week end tv