Théâtre : la pièce “Jo” diffusée en direct sur France 2 samedi 9 novembre à 21:05

Mis en ligne par mardi 22 octobre 2019 1738
Théâtre : la pièce “Jo” diffusée en direct sur France 2 samedi 9 novembre à 21:05

Samedi 9 novembre 2019 à 21.05, en direct du Théâtre du Gymnase, France 2 retransmettra la pièce “Jo”, mise en scène par Benjamin Guillard, avec Didier Bourdon, Audrey Fleurot, Dominique Pinon et Jérôme Anger.

L'histoire en quelques lignes...

Antoine Brisebard (Didier Bourdon), auteur comique à succès, est victime de Jo, un dangereux maître-chanteur qui menace de dévoiler le passé sulfureux de son excentrique femme, Sylvie (Audrey Fleurot). Le mari échafaude un plan pour éliminer Jo, mais le soir fatidique, n’ose pas tirer. Et pourtant, le coup part et un cadavre trône bel et bien dans le salon !

Antoine Brisebard devra dépenser des trésors d’ingéniosité pour dissimuler le corps aux yeux des personnages qui vont et viennent dans la maison et notamment de l’inspecteur Ducros (Dominique Pinon) qui mène l’enquête.

Note du metteur en scène et adaptateur

Le film Jo de Jean Girault a un statut un peu particulier : il est inconnu de beaucoup de personnes et culte pour beaucoup d'autres. Je fais partie de la deuxième équipe. Je l'ai vu et revu tout au long de mon enfance et de mon adolescence. En m'y intéressant d'un peu plus près, j'ai découvert qu'il était né d'une pièce américaine d'Alec Coppel, The Gazebo, adaptée pour la France par Claude Magnier sous le titre de Jo.

En tant que metteur en scène, j'ai essentiellement travaillé sur des seuls-en-scène, souvent adaptés d'œuvres littéraires... et je sentais que l'heure était venue pour moi de m'attaquer à un tout autre type de projet. Jo est un boulevard policier aux enjeux originaux et forts. Avec ce texte, je trouvais un terrain de jeu formidable, et décidais de mettre humblement mes pas dans ceux de Claude Magnier pour écrire une nouvelle adaptation.

Tout en respectant la mécanique implacable de la pièce originale, j'ai voulu lui apporter un petit vent de fraîcheur. J'ai décidé de gommer ce qui me semblait le plus daté pour enrichir le cœur de ce qui fait l'originalité de son intrigue : la réflexion autour de la création et le cauchemar du personnage principal.

Pour porter ce projet, je me suis entouré d'une joyeuse équipe hétéroclite constituée de comédiens et de comédiennes venant d'horizons et de "familles" très variés.
Didier Bourdon trouvera là un rôle à sa démesure et son génie comique, Audrey Fleurot campera une actrice de boulevard rêvant d'un rôle inaccessible, Dominique Pinon incarnera un inspecteur se retrouvant dans une maison de grands malades.