“Ils font bouger les lignes” : Olivier Delacroix lance une nouvelle collection documentaire sur France 5

Mis en ligne par mercredi 16 septembre 2020 2029
“Ils font bouger les lignes” : Olivier Delacroix lance une nouvelle collection documentaire sur France 5

Mardi 6 octobre à 20:50, France 5 lancera “Ils font bouger les lignes”, une nouvelle collection documentaire en 6 volets de 90 minutes incarnée par Olivier Delacroix.

Dans cette collection documentaire inédite, Olivier Delacroix interroge des femmes et des hommes qui, avec force et détermination, éveillent les consciences et bousculent l’ordre établi.

Présentation de la collection "Ils font bouger les lignes" :

Si notre société évolue, dans ses codes et ses repères, c’est souvent grâce aux combats de ceux qui ont eu le courage de les remettre en question.

A travers les récits de leurs vies et de leurs expériences, des hommes et des femmes nous racontent le cheminement qui leur a fait explorer les nouveaux territoires de notre société. Auprès de ces éclaireurs, Olivier Delacroix est le témoin de batailles qui peuvent tous nous concerner.

Parce qu’ils ont su échapper aux normes ou renverser des situations dans lesquelles ils étaient enfermés, ces femmes et ces hommes nous invitent à réfléchir, à s’interroger sur la société dans laquelle nous évoluons.

En refusant de capituler, en refusant l’inertie, ils ouvrent les portes du monde de demain et nous emmènent dans leur sillage. Conscients que rien n’est gagné d’avance, ils font bouger les lignes pour eux, pour nous tous.

Premier numéro : Les nouvelles parentalités

La famille est souvent considérée comme le socle d’un individu. Mais, que signifie vraiment la notion de famille et de parents ? Faut-il un père et une mère pour qu’un enfant se construise ? Pourtant, les familles recomposées, monoparentales ou homoparentales, sont loin d’être marginales. Aujourd'hui, on estime qu'un enfant sur quatre serait issu de ces nouveaux modèles.

Pour ce premier numéro, Olivier Delacroix donne la parole à ces femmes et à ces hommes qui ont choisi de bousculer les schémas traditionnels de la filiation, quels que soient les obstacles :

Jean-Raphaël et Samuel sont ensemble depuis 13 ans. Quand les deux hommes ont eu envie de fonder une famille, ils ont été confrontés aux difficultés légales pour deux pères d’avoir un enfant. C’est, finalement, au Canada que leur rêve s’est réalisé, grâce à une mère porteuse. Aujourd’hui, ils soutiennent et accompagnent de futurs parents gays et lesbiens dans leurs démarches.

Pour Anne-Sophie, une famille c’est savoir répondre aux besoins de son enfant. C’est avec cette intime conviction qu’elle a choisi à 35 ans d’avoir un bébé toute seule. Soutenue par ses proches, c’est au Danemark qu’elle a entrepris une procréation médicalement assistée. Maman d’une petite fille, elle a créé la première association de mamans solos. Elle s’engage au quotidien pour que la France ouvre la PMA à toutes les femmes.

A 40 ans, Sandrine a quitté son travail et son mari pour s’autoriser à construire un nouveau mode de vie. C’est dans un « habitat groupé » réservé aux femmes et aux mamans qu’elle a décidé d'élever ses deux enfants. Une maison au féminin qui s’organise autour de valeurs simples : l’entraide et la connexion avec la nature.

Millie a été élevée par deux mamans. Victime de remarques homophobes pendant toute son enfance, la jeune femme milite, aujourd’hui, avec ses mères et ses trois frères pour faire accepter l’homoparentalité.