« Amazonie : C'est la forêt qu'on assassine» mardi 19 avril sur ARTE

Mis en ligne par dimanche 17 avril 2022 639
« Amazonie : C'est la forêt qu'on assassine» mardi 19 avril sur ARTE

La déforestation de l’Amazonie grignote peu à peu les territoires des indigènes brésiliens dont les droits sont ignorés voire bafoués par le gouvernement de Jair Bolsonaro. Mais les Indiens ne se laissent pas faire. Un document à récouvrir mardi 19 avril à 22:30 sur ARTE.

Chaque jour, l’équivalent de cinq mille terrains de football sont déboisés en Amazonie. Les scientifiques démontrent que le sud de la région émet désormais plus de dioxyde de carbone dans l’atmosphère que ce que la forêt tropicale peut absorber.

Pendant ce temps, la politique du président brésilien Jair Bolsonaro favorise l’exploitation de la jungle et ignore les droits des indigènes. Mais ces derniers résistent et organisent leur défense. En août dernier, environ six mille d’entre eux se sont rassemblés lors de la plus grande manifestation d’autochtones de l'histoire du pays pour faire pression sur la Cour suprême chargée de se prononcer sur la question du "Marco Temporal" (limite de temps).

Il s’agit de définir si la propriété des territoires par ces peuples est garantie par la loi comme un droit fondamental ou si elle est liée à la date d’entrée en vigueur de la Constitution brésilienne, le 5 octobre 1988. Autrement dit, si cette deuxième option est retenue par la juridiction, seules les terres occupées par les Indiens à cette date seraient reconnues comme ancestrales. Or nombre d’entre eux ont été déplacés par la dictature militaire (1964-1985) et n’ont pu les retrouver qu’après 1988.

Témoignages forts

Le réalisateur Albert Knechtel (Le saumon, un bon filon, Amazonie, la maison brûle) a suivi pendant plusieurs semaines de jeunes activistes lors de leur grand rassemblement à Brasília. Au moyen d’images impressionnantes et de leurs témoignages forts, il souligne les liens intrinsèques qui les unissent à leur environnement et démontre le profond antagonisme entre un gouvernement dévoué au lobby agricole et les autochtones dont l'existence même est menacée.

Un voyage poignant entre des villages indigènes reculés et un campement de manifestants à Brasília.

Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv