“Grands Reportages” : « On m'a volé mon identité », dimanche 2 juin sur TF1

Mis en ligne par samedi 1 juin 2019 2132
“Grands Reportages” : « On m'a volé mon identité », dimanche 2 juin sur TF1

Depuis quelques années, avec le développement d’internet, de plus en plus de Français se font voler leur identité. L’an dernier, plus de 200 000 ont été victime d’une usurpation. Mais ce délit va bien plus loin qu’un simple vol de papiers. C'est une violation de l'identité. Du jour au lendemain, ces victimes se retrouvent à devoir rembourser une dette inconnue, un crédit non contracté ou encore sont accusées d'escroquerie voire parfois de faits plus graves. Pendant plusieurs mois une équipe de “Grands Reportages” a suivi 3 français qui se battent pour retrouver leur identité…ou ceux qui la leur ont volée.

Nacer a 47 ans. Il croule sous les crédits souscrits en son nom. 140 000 euros au total qu’on lui réclame depuis 10 ans. Fiché à la Banque de France, accusé d'avoir contracté 12 crédits dont il n'a jamais entendu parler, il continue de recevoir des demandes de remboursement malgré les 5 procès au civil qu'il a remporté. L'usurpation lui a fait tout perdre : son emploi, sa joie de vivre, son avenir… Mais il est décidé à se faire entendre auprès des banques et à comprendre comment son usurpateur a réussi à procéder toutes ces années. En quelques mois Nacer va arriver à faire annuler quelques crédits…il va surtout découvrir le mécanisme diabolique de l’usurpation…

Charlie Koissi a, lui aussi, passé 10 ans de sa vie à chercher un double qui se joue de lui. Alors qu’il se fait voler sa carte d’identité en 2006, il est arrêté à Roissy en 2008 et accusé d'escroquerie... en Allemagne ! Innocenté en 2009, il continue de vivre avec la peur que son usurpateur récidive. Et c’est ce qui vient d’arriver. En Pologne cette fois-ci ! Déterminé à arrêter son usurpateur, Charlie va engager un détective privé. En quelques semaines l’enquêteur va le localiser, prévenir la police…mais finalement Charlie va décider d’intervenir lui-même pour faire cesser son usurpateur.

Enfin Céline est une jeune maman sans histoire… Un cambriolage et le vol de ses papiers vont bouleverser sa vie. Elle se retrouve accusée de complicité dans un vaste réseau de drogue. Alors qu’elle n’a jamais passé son permis, ses usurpateurs ont immatriculé des véhicules à son nom et accumulé amendes, sanctions et pertes de points. Céline s’est retrouvée piégée. Après de longues années de combat, elle reprend pied aujourd’hui et a retrouvé un travail. Mais pour s’y rendre elle a désormais besoin de conduire et ignore si elle pourra passer son permis de conduire.