“Grands Reportages” passe un été à Orly, samedi 6 juillet sur TF1

Mis en ligne par vendredi 5 juillet 2019 735
“Grands Reportages” passe un été à Orly, samedi 6 juillet sur TF1

C’est le deuxième plus grand aéroport de France et c’est aussi l’un des plus anciens. Orly accueille chaque été jusqu’à 115 000 personnes par jour. Les week-ends de grands chassés croisés, l’aéroport est en effervescence. Dans l’aérogare ou sur le tarmac, le personnel d’Orly se bat dans l’ombre pour accueillir et satisfaire au mieux les voyageurs. Mais la priorité reste d’assurer la sécurité…dans les aérogares mais aussi sur le tarmac. Durant tout l’été, nous nous sommes plongés dans cette fourmilière et avons partagé le quotidien des passagers et des employés de l’aéroport d’Orly.

Cristina n’a qu’une obsession : le chronomètre. Cette chef d’escale a le goût du travail bien fait, sa hantise serait de voir ses avions partir en retard « L’été il y a toujours des impondérables à gérer, des passagers qui sont contents et d’autres qui ne le sont pas, on passe d’un problème à l’autre. Il faut savoir optimiser tous les moments et garder son sang froid. » Du bagage abandonné aux passagers compliqués, nous la suivons au fil de l’été dans sa course quotidienne.

Nacer, lui, fait presque « partie des murs ». Il veille à la sécurité des pistes depuis 41 ans. Les avions, c’est toute sa vie « Ce qui me fascine dans mon travail à Orly, ce sont toutes ces compagnies, tout ce monde, c’est gigantesque ». Mais son histoire d’amour avec Orly, il va devoir la laisser derrière lui à la fin de l’été, au moment de prendre sa retraite. Nous embarquons avec lui à bord de son 4x4 et découvrons ses missions qui lui réservent souvent de grosses frayeurs.

Dans son cabinet médical aux pieds des pistes, Chadi le médecin chef d’Orly prend soin tout l’été des passagers comme du personnel de l’aéroport. « Ici on a la panoplie de toutes les pathologies, de la plus classique à la plus exotique, il faut être polyvalent et réactif. » Il s’est donné pour but de permettre aux voyageurs de partir en vacances en bonne santé. Il nous emmène d’urgence en urgence, d’un problème de grossesse à un malaise cardiaque…

Jean-Christophe, lui, est gendarme. Adjudant-chef, il s’assure depuis 15 ans que son aéroport est en sécurité. Entre la recherche d’explosifs « C’est pour lutter contre le terrorisme et s’assurer que rien ne rentre sur la plateforme aéroportuaire », et la traque des bagagistes accusés de vol dans les valises, nous le suivons au fil de ses enquêtes.

Des retards de l’été, aux accidents sur les avions, en passant par les urgences vitales, embarquement immédiat pour un été sans temps mort à Orly.