“Reportages Découverte” : Français à la recherche de lointains cousins, dimanche 14 juillet sur TF1

Mis en ligne par samedi 13 juillet 2019 1378
“Reportages Découverte” : Français à la recherche de lointains cousins, dimanche 14 juillet sur TF1

Des milliers voire des millions de Français ont des cousins, des oncles ou des parents à l’étranger. Depuis quelques années ils sont de plus en plus nombreux à partir sur les traces de ces lointains cousins…et parfois avec des résultats surprenants. Chercher ses cousins lointains est une expérience unique, personnelle, inoubliable. Pendant plusieurs mois une équipe de “Reportages découverte” a suivi des Français partis sur les traces de leurs cousins aux Etats Unis, en Italie ou en Argentine. Pour les uns, c’est avant tout une aventure. Pour d’autres, c’est vivre un rêve de princesse. Pour d’autres encore, ça abouti à trouver un cousin Président des Etats-Unis.

2h30 à Baâlons, un petit village des Ardennes. Claude s’apprête à partir sur les terres de ses ancêtres en Louisiane. Mais ce voyage c’est celui de tout un village. Les Vingt-cinq habitants de Baâlons sont tous de la famille de Claude et ils font comme leurs ancêtres, partis il y a 150 ans de cette même place. Ils vont découvrir la Louisiane.

Ils étaient deux, deux paysans, Arthur Latreille et Eugène Houssière, le grand oncle de Claude. Le travail devenait rare dans les années 1880 dans les Ardennes, alors ils ont tenté le rêve américain. Là-bas, ils ont cultivé pommes de terre et maïs jusqu'au jour où la terre de leur champ a fait des bulles. Ils ont creusé et ont trouvé du pétrole. L’or noir. De pauvres paysans français, ils sont devenus de riches notables américains.

Claude prépare ce séjour depuis deux ans. C’est la première fois, depuis plus d’un siècle, que des descendants français de ces pionniers ardennais font le voyage en Louisiane. « J’avais toujours entendu parler étant gamin du cousin d’Amérique, raconte Claude, et bien nous y voilà. Mais j’ai 66 ans. C’est super émouvant » Claude, sa femme, leur fils et le reste du groupe vont voir de près le premier puits de pétrole de la famille et les caveaux des ancêtres. Mais aussi une petite église financée là encore par l’ancêtre de Claude, réplique - modeste certes mais réplique quand même - de Notre-Dame de Paris ! Côté festivité, une soirée « cochon de lait à la broche » et musique cajun les attend chez leur cousin le juge Gunnell, un citoyen américain pur jus aux racines françaises.

Bayonne, dimanche, 19h30, Aurélie, 29 ans vient de démissionner de son poste de commerciale pour réaliser un rêve : partir avec son sac à dos découvrir l’Argentine, où vit une partie de sa famille éloignée. Son grand oncle y a émigré comme de nombreux Basques. Aujourd’hui, 3,9 millions d’Argentins sont des descendants basques, soit 10 % de la population du pays. Aurélie espère donc retrouver quelques cousins. « Pour l’instant, reconnait Aurélie, j’ai le nom des descendants, mais je n’ai rien de précis. Donc, je vais aller là-bas et chercher comme tout le monde. » Aurélie sera en Argentine pour la Semaine Nationale Basque, un grand rassemblement annuel de Basques Argentins, Français et Espagnols. Aurélie voyage avec Damien, un ami d’enfance. Les deux aventuriers partent la fleur au fusil. Mais ils sont loin d’imaginer que rien ne va se passer comme prévu. Chercher un cousin lointain pendant la Semaine Nationale Basque, c’est chercher une aiguille dans une botte de foin.

Jean-François Pichery non plus n’imaginait pas ce qu’il allait découvrir lorsqu’il a entrepris ses recherches généalogiques. Il est le cousin lointain d’Hilary Clinton, de Jodie Foster, de Neil Armstrong et de Donald Trump. Jean-François est syndicaliste chez Sud à l’hôpital Cochin à Paris. Comment a-t-il pu se retrouver cousin lointain de Donald Trump ? C’est le fruit d’un long travail sur sa famille. Il a remonté plus de vingt générations. Son arbre généalogique comporte aujourd’hui 10 000 noms.
« L’idée d’aller sur les cousinages lointains, explique-t-il, c’est d’aller sur les traces de personnes qu’on ne connaît pas, mais avec qui on a un lien fort, un lien familial. »Parmi ses cousins lointains, on trouve des rois de France. Du sang royal coule dans les veines de ce syndicaliste Sud. Son ancêtre commun avec Donald Trump est Philippe Le Bel. Qui aurait crû que l’actuel président des Etats-Unis descend des rois de France ? Ce généalogiste obsessionnel continue d’agrandir son arbre. Nous le suivons dans ses recherches aux archives départementales de Cahors. Il profite de son passage dans la région pour aller visiter deux châteaux de ses cousins lointains et apprend à la propriétaire de l’un d’eux qu’elle aussi est une cousine éloignée de Donald Trump.

Enfin Christine est mère au foyer. Elle vit dans le Puy De Dôme. En 1750, Marin Torlonia, son ancêtre, simple valet de chambre, quitte Augerolles, petit village d’Auvergne, pour ouvrir un commerce de broderies et de soies en Italie. Les bénéfices s’accumulent si bien que Marin et son fils créent une banque : la banque Torlonia. Elle a géré les affaires financières du Vatican et comptait parmi ses autres clients Napoléon 1er. La fortune des ancêtres de Christine devient colossale. Dans les années 40, La famille Torlonia possédait 40000 hectares de terrain à Rome et ses alentours, l’équivalent de quatre fois la surface de Paris. Plusieurs palais dans la capitale lui appartenait dont l’un des plus prestigieux : la villa Torlonia. Les descendants Torlonia sont nombreux aujourd’hui. Certains habitent encore des palais romains comme Olimpia Torlonia. Elle est la fille du prince Torlonia, et par ailleurs la petite fille du roi Alphonse XIII d’Espagne et l’arrière petite fille de la reine Victoria d’Angleterre. C’est surtout la cousine lointaine de Christine. « C’est un truc qu’on pensait irréalisable, irréalisable ! confie Christine. Quelque chose qui n’était pas à notre portée. C’est très impressionnant. » La cousinade entre la famille de Christine et les Torlonia a lieu dans le palais d’Olimpia. C’est une rencontre entre deux mondes, deux sociétés. La suite de ce conte de prince et princesse se déroule dans le Puy De Dôme où Christine accueille Olimpia. Elle lui fait découvrir le berceau de leur richissime ancêtre, un tout petit hameau auvergnat caché dans la colline.