“13h15, le dimanche” : portrait de Lucien Castagnède et sectes en Amérique ce 21 juillet sur France 2

Mis en ligne par samedi 20 juillet 2019 3509
“13h15, le dimanche” : portrait de Lucien Castagnède et sectes en Amérique ce 21 juillet sur France 2

A revoir ce 21 juillet dans “13h15, le dimanche” sur France 2, deux documents : « Le périple de Lucien » signé Marc de Chalvron, Antoine Husser, Baptiste Rimbert et « L'Amérique des gourous » signé Anne-Claire Danel, Edward Bally, Henri Desaunay et Anne Cohen.

Le périple de Lucien

Lucien Castagnède est décédé en avril dernier, quelques semaines après ce reportage, à l'âge de 70 ans. Ce film a été l’une de ses dernières grandes joies. Il vivait en chaise roulante depuis un terrible accident de voiture au Pays basque qui l'a rendu paraplégique à l'âge de vingt ans. En fondant l'association Handicap sans frontières en 1989, il a fait de sa situation une force et a mis son goût pour le voyage, et surtout sa soif de vivre, au service des autres.

L'équipe de 13h15 l'a suivi dans l'un de ses périples dans la brousse africaine, au nord-ouest de la Côte d'Ivoire, pays où l'association est active : rénovation d'écoles, forages pour donner accès à une eau potable, projets de développement... et pour la première fois, la construction d’un pensionnat pour des enfants handicapés.

Ce document trace le portrait d'un citoyen du monde qui aide depuis trente ans ceux qu'il appelle ses "frères en chaise roulante", ici ou ailleurs.

L'Amérique des gourous

Ce dimanche, direction les Etats-Unis pour un document consacré à l'emprise sectaire. En Amérique, "paradis des sectes", pays de toutes les libertés et notamment de celle de croire en tout, près de 5000 groupes dangereux sont aujourd'hui recensés.

Sur place, les équipes de 13h15 ont tenté de comprendre comment en 1978, il y a 40 ans, plus de 900 membres de la secte du Temple du Peuple ont accepté de boire du cyanure et de mourir pour leur gourou. Des survivants racontent l'emprise de l'intérieur.
Comment, aujourd'hui, dans l'état de New York, à la demande d'un mentor, des jeunes femmes ont-elles pu accepter d'être marquées au fer rouge comme du bétail ?