“Reportages découverte” au cœur du Luberon, dimanche 18 août sur TF1

Mis en ligne par dimanche 18 août 2019 2573
“Reportages découverte” au cœur du Luberon, dimanche 18 août sur TF1

C’est l’une des régions les plus visités de France… un petit trésor au cœur de la Provence, avec ses incroyables villages perchés, ses ocres, ses lavandes et ses oliviers. Le Luberon attire chaque année plus d’un million de touristes. Au son des cigales, ils viennent pour son patrimoine architectural, sa nature préservée et gouter l’élégante gastronomie de la région. Durant un an, une équipe de “Reportages découverte” a suivi quelques-uns de ces provençaux passionnés et amoureux de leur région. Ils vont nous faire découvrir les secrets…du Luberon.

Pour Nadia Sammut cette année est capitale. La jeune restauratrice veut révolutionner la cuisine de sa mère Reine, chef étoilée depuis 23 ans dans le Luberon. Nadia veut créer le premier restaurant sans gluten étoilé de France. L’idée ne vient pas du hasard, la jeune femme de 35 ans est intolérante au gluten depuis la naissance. Avec un dynamisme à toute épreuve, elle a décidé de transformer sa maladie en atout « Comme je suis chimiste de formation, je suis allée encore plus loin que la substitution du gluten, je suis allée dans une vraie expérience culinaire ». Du Paris Brest revisité, à la Foccaccia sans gluten, quelle sera la réaction des clients à cette nouvelle cuisine ? Et surtout le restaurant conservera-t-il son étoile Michelin ?

Le Château de Lourmarin est lieu culturel hors du temps, et patrimoine architectural de Provence. C’est ici que Janet Mead, après avoir travaillé dans la finance à Londres…a décidé de s’installer il y plus de 20 ans. Un changement de vie radical. « ça m’a permis de revivre, je suis plus heureuse qu’en dirigeant des sociétés, j’ai une satisfaction qui est infiniment plus grande » Avec son brushing impeccable et son accent so british, Janet s’occupe désormais des événements culturels qui rythment la vie du château l’été. Et cette année, l’extravagante maitresse de maison du château, à qui aucun détail n’échappe, a un objectif : la rénovation des fenêtres du château cet hiver. Mais pour cela…elle va devoir récolter plus de 40000 euros de dons.

A Saignon, dans leur camping Laurence et Thierry Delfosse accueillent dès l’arrivée des beaux jours, des centaines de vacanciers. Le camping est situé au cœur du Parc régional du Luberon. Etape idéale pour visiter les richesses de la région, les villages perchés, le massif des ocres, les champs de lavandes… Le couple déploie chaque année une formidable énergie pour offrir à ces touristes des vacances de rêve en Provence : « Je crois que quelqu’un qui ne connaît pas le Luberon en France, doit venir en courant parce que il ne repart pas ! C’est une région qui n’a aucune nuisance, elle est magnifique, elle a été préservée ». Entre le rush des vacanciers, les animations de l’été et les travaux de l’hiver, Laurence et Thierry ont beau vivre dans un coin reculé…ils ne s’ennuient jamais.

Le Luberon, c’est aussi une histoire de vignerons. A Bonnieux, Jean Pierre Margan produit du vin bio depuis 40 ans. Passionné par son métier, le vigneron aime raconter son vin au nombreux touristes de passage au vignoble « On connaît le Luberon parce que c’est une belle région, mais aussi parce qu’il y a du bon vin. Les gens se sont aperçus qu’on avait un terroir exceptionnel, qui ne ressemblait à aucun autre. C’est le vin du Luberon ! » Chaque année est un défi pour lui : il faut créer le meilleur millésime. Entretien des vignes, vendanges, vinification, nous allons vivre au rythme de la fabrication du vin. Et cette année, la météo va réserver quelques surprises !

De l’arrivée des touristes au printemps, en passant par les festivals de l’été et la torpeur de l’hiver, le Luberon va nous offrir une année pleine de rebondissements au cœur de paysages exceptionnels.