“Reportages découverte” : plongée chez des fondus du chocolat, samedi 23 novembre sur TF1

Mis en ligne par jeudi 21 novembre 2019 885
“Reportages découverte” : plongée chez des fondus du chocolat, samedi 23 novembre sur TF1

En France, on dévore le chocolat. En moyenne, 7 kilos par personne chaque année. Qu’il soit noir, blanc, sous forme de gâteaux ou de petits carrés à déguster, le chocolat ne laisse personne insensible. On dit souvent qu’à la question de savoir si on aime ou pas le chocolat, 9 personnes sur 10 avoue l’aimer… et que le dixième ment.

Avec Christophe Bertrand, le chocolatier qui veut révolutionner la production de fèves de cacao au Cameroun, Laura Ramalho une jeune architecte qui s’est lancée dans un concours pâtisserie amateur, Victoire Finaz qui élabore une collection de chocolats aux saveurs du sud et Philippe, petit-fils de Paul Bocuse qui va réaliser un gâteau aux dimensions exceptionnelles, plongée dans un univers fort en sensations et en plaisirs partagés…

A 54 ans, Christophe Bertrand est un chocolatier pas comme les autres… En région parisienne, il réalise ses petits carrés chocolatés de façon artisanale et entend bien continuer à le faire ainsi le plus longtemps possible. « Ça prend du temps, c’est plus cher, mais c’est tellement plus épanouissant ! ». Christophe s’est lancé dans le projet de sa vie. Transformer la production de fève de cacao du Cameroun ! « C’est un truc de dingue, mais toutes les planètes sont alignées, c’est le moment de foncer » nous dit-il, des étoiles plein les yeux. Christophe a donc trouvé un village de producteurs au Cameroun. Les fèves y sont belles, elles permettent de produire un bon chocolat mais Christophe veut, avec les mêmes fèves, produire l’un des meilleurs chocolats existants.

Victoire Finaz, elle, est tombée dans le chocolat toute petite grâce à une famille de chocolatiers, à Lyon. Elle s’est donc spécialisée dans l’expertise en chocolat. Aujourd’hui, la jeune trentenaire donne des cours de dégustations, accompagne des chocolatiers dans leur recherche, conseille des maisons de renom dans les tendances actuelles de gourmandise… « Mais à présent, je veux passer la vitesse supérieure » ajoute en souriant Victoire. Victoire va lancer elle-même une nouvelle gamme de chocolats aux saveurs du sud.

Philippe Bernachon, lui, est le digne héritier de la maison Bernachon-Bocuse. Et il a une sacrée responsabilité. Poursuivre la tradition de ses deux grands-pères… Mrs Bernachon… et l’immense Paul Bocuse. « Le respect de leur savoir-faire est primordial. »
Son produit emblématique : Le président. Mélange de génoise, de copeaux de chocolat, servi pour la première fois au président Giscard d’Estaing. Un client aimerait le plus grand « président » jamais réalisé. Pour 500 convives. Un défi que Philippe a murement réfléchit avant d’accepter. « Mais là, il va falloir que la mécanique de réalisation, jusqu’au transport de la bête, et sa conservation fasse l’objet d’un traitement bien spécifique… »

Enfin Laura Ramalho est une jeune architecte de 28 ans. Et elle a deux passions. Celle des intérieurs décorés avec goût, des vieilles bâtisses à rénover, de la belle architecture en général… et le chocolat ! « Difficile de faire des gâteaux au chocolat qui sortent de la norme, mais en décoration, le chocolat permet de faire de belles prouesses ». Laura qui aime tant le chocolat s’est donc lancée un défi. Remporter un concours de renom… Mais elle va découvrir qu’en compétition, les adversaires, aussi passionnés de chocolat, sont parfois prêt à tout pour gagner… Plongée…dans l’univers des fondus de chocolat.