“Grands Reportages” : 4ème partie de « Profession : chasseurs d'héritiers », dimanche 23 février sur TF1

Mis en ligne par vendredi 21 février 2020 1491
“Grands Reportages” : 4ème partie de « Profession : chasseurs d'héritiers », dimanche 23 février sur TF1

A suivre ce dimanche 23 février à 14:45 dans “Grands Reportages” sur TF1, la quatrième et dernière partie du document « Profession : chasseurs dhéritiers » dans laquelle s’entremêlent les investigations, les découvertes, les surprises et bien souvent…des rencontres incroyables.

Il arrive parfois que les chasseurs d’héritiers soient les témoins de situations dramatiques. C’est le cas pour Paul, généalogiste successoral, qui a retrouvé les héritiers d’Isabelle. Le corps de leur cousine a été retrouvée dans sa camionnette où elle semblait s’être résolue à vivre, avec de l’argent liquide et une arme à feu. La propriété est pourtant immense. L’un de ses héritiers s’est rendu sur place pour comprendre comment elle en était arrivée là. Paul : « Je suis touché par cet héritier qui est intéressé par la vie de sa cousine qu’il n’a pas connue. On rentre vraiment dans le secret des familles, au cœur de l’humanité. »

Il ne suffit pas toujours de dénouer les fils qui relient un défunt à ses descendants pour qu’une succession aboutisse. Parfois, un testament retrouvé in extremis annule des mois d’enquête et remet en cause l’héritage promis à de lointains descendants. C’est le cas dans la succession de Geneviève et de ses héritiers retrouvés aux Etats-Unis lorsque les chasseurs d’héritiers tombent sur un coffre-fort chez la défunte. Contient-il un testament qui remettrait en cause tout leur travail mais aussi l’héritage de Robert et de ses sœurs ? Guillaume : « Ça sent le testament à plein nez ! Quand je vois le coffre-fort, je me dis que Robert est peut-être venu jusqu’en France pour repartir sans rien »

Les chasseurs d’héritiers se retrouvent parfois à gérer des situations insolites. C’est le cas pour Damien lors de l’inventaire de la ferme de Bernadette, une agricultrice décédée il y a peu et qui vivait seule. Notre chasseur d’héritiers se retrouve à devoir gérer poules, chèvres et boucs ! Damien : « Ce matin, quand je suis parti de chez moi, j’étais loin de m’imaginer que je devrais courir après des chèvres. Chaque dossier est un univers à part entière. Il faut savoir improviser »

Dernière modification le vendredi, 21 février 2020 20:10