“Grands Reportages” : « Ces français amoureux de Venise », dimanche 17 janvier sur TF1

Mis en ligne par vendredi 15 janvier 2021 1735
“Grands Reportages” : « Ces français amoureux de Venise », dimanche 17 janvier sur TF1

C’est une petite ville et pourtant l’une des plus visitées du monde. Un musée à ciel ouvert où se pressent 29 millions de visiteurs chaque année. Malgré cette affluence, Venise reste l’une des villes les plus secrètes. L’immense majorité des touristes n’y fait qu’un passage éclair et seuls de rares initiés en connaissent les mystères. Pendant plusieurs mois une équipe de “Grands Reportages” a suivi des Français tombés sous le charme de la Sérénissime, et qui ont décidé d’y poser leurs valises. Ils nous ont emmené à la découverte des secrets de Venise.

Laure est arrivée à Venise pour y étudier l'architecture… elle n’en est jamais repartie ! Aujourd’hui, cette pétillante trentenaire rénove un palazzo classé monument historique. « Il y a tout un recyclage des matériaux, c’est un tissage délicat entre ce qui a été présent et ce qu'on a dans les mains aujourd’hui ». Mais à Venise, les chantiers sont encore plus compliqués qu’ailleurs car tout se fait pas voies navigables et il n’y a pas de place pour les grues.

A Murano, Aristide se bat pour sauver sa verrerie. Il s’appuie sur le savoir-faire séculaire des maîtres-verriers de l'île qui l'ont adopté. « Lorsqu’ils m’ont vu traverser le pont à 6h du matin, ils ont compris que c’était sérieux et que j’en voulais ! ». L’artiste vient de recevoir une commande exceptionnelle : un lustre-corail rouge pour un somptueux palais.

Diplômé des Beaux-arts, Vincent est envoûté par Venise. « ll n’y a pas beaucoup d’endroit au monde où tu peux vivre ça. C’est impressionnant, tu sens le poids des siècles ! ». L’aquarelliste arpente la ville son carnet à dessins sous le bras, à la recherche d’une Venise authentique car il prépare une exposition d’aquarelles dédiée à la Sérénissime.

Elena, elle, est une championne de rame à la vénitienne. Une technique qu’elle apprend aux touristes. « L’objectif c’est de rester au sec parce que la plupart de mes élèves finissent à l’eau ! ». Elle s’entraîne toute l’année pour participer à la Régata Storica, la course de rame la plus prestigieuse organisée une fois par an sur le Grand Canal.

Enfin, Guillaume et Vanessa, un jeune couple de Normands ont pour projet de se marier à Venise dans le plus grand secret. « On n’a rien dit à nos familles, parce que sinon, ils sont capables de débarquer ! ». Luna et Leni, leurs deux enfants, sont aussi du voyage mais ils ignorent la réelle raison de ce périple. Christelle, leur wedding planneuse va les aider à garder le secret jusqu’au jour J.