“Secrets d'histoire” : Stéphane Bern raconte le destin de Lucrèce Borgia, lundi 30 mars sur France 3 (vidéo)

Mis en ligne par dimanche 29 mars 2020 2128
“Secrets d'histoire” : Stéphane Bern raconte le destin de Lucrèce Borgia, lundi 30 mars sur France 3 (vidéo)

Bienvenue en Italie. Dans ce numéro de “Secrets d'Histoire”, diffusé ce lundi 30 mars à 21:05 sur France 3, Stéphane Bern vous raconte le destin sulfureux de la femme la plus fascinante de la Renaissance, Lucrèce Borgia…

Souvent décriée comme un monstre de perversion, une ogresse lubrique qui s'adonne à la plus sordide luxure, Lucrèce Borgia souffre d'une sinistre réputation qui nous ferait presque oublier qu'elle a été, pendant la moitié de sa vie, la rayonnante duchesse de Ferrare dans le nord de l'Italie.

Mais de femme fatale, elle devient peu à peu une créature infernale dans notre imaginaire, belle incestueuse et rebelle empoisonneuse... Serait-elle la femme la plus vénéneuse de l'Histoire ?

Nous allons ouvrir pour vous les portes de somptueuses villas, abbayes ou forteresses, comme le robuste château de Ferrare ou le château Saint-Ange de Rome. Nous découvrirons les ors du Vatican mais aussi les delizie, ces bien nommés palais où la duchesse prend ses quartiers d'été…

Vous allez découvrir son enfance dans les nobles palais romains, une enfance insouciante jusqu'à l'élection de son père devenu pape (Alexandre VI). Et vous allez voir comment, au fil des alliances, ce dernier va la marier, souvent contre son gré, aux plus puissants princes de son temps.

Si Lucrèce est calomniée de son vivant, les cabales qui l'entourent s'enflamment aussi au XIXe siècle, sous la plume des grands auteurs romantiques, tous fascinés par cette héroïne en rouge et noir, à commencer par leur chef de file, Victor Hugo, qui signe en 1832 la pièce "Lucrèce Borgia", un mélodrame accueilli triomphalement dès sa première représentation.

Mais alors, sur quoi repose cette légende, noircie à gros traits au fil des siècles ? Quel est le péché originel de Lucrèce Borgia ? N'est-elle pas la première victime de cette drôle de famille ?

Ni ange, ni démon, c'est démaquillé des passions, dans le clair-obscur, que son portrait s'esquisse avec justesse. Dans ce numéro, Stéphane Bern lève le voile et vous révèle la véritable personnalité de Lucrèce Borgia, la bâtarde du pape…

Dernière modification le dimanche, 29 mars 2020 14:02