“Thalassa” de retour sur France 3 dimanche 8 novembre avec Sabine Quindou

Mis en ligne par mardi 20 octobre 2020 2179
“Thalassa” de retour sur France 3 dimanche 8 novembre avec Sabine Quindou

Désormais, le dimanche après-midi, Sabine Quindou est aux côtés des équipes de “Thalassa”. Ensemble, ils vous emmènent à la rencontre de femmes et d’hommes qui s’engagent au cœur de nos territoires maritimes et inventent le littoral de demain. Ostréiculteurs, scientifiques, pêcheurs, plongeurs, lanceurs d’alerte…, ils sont tous conscients aussi de sa fragilité et se mobilisent pour préserver nos côtes et nos ressources liées à la mer.

15:15 De Royan aux Sables-d’Olonne

Cap sur le littoral atlantique entre Royan et les Sables-d’Olonne. Une nature façonnée par l’océan, le vent, les marées. Une nature qui forge des tempéraments, aussi. Nous irons à la rencontre de jeunes gens qui ont fait le choix engageant, exigeant, de vivre par et pour la mer : un artiste, un patron de pêche et une navigatrice.

Nous partons pour commencer sur les plages de Royan où celui que l’on surnomme Jben a développé un talent particulier, il est beach artist, un artiste de plage. Equipé d’un râteau et d’une corde, Jben dessine à marée basse des fresques gigantesques et éphémères. Aujourd’hui, Jben transmet son art à ceux qui souhaitent s’y essayer. Sa notoriété lui permet d’intervenir dans le monde entier pour réaliser des dessins engagés en faveur de l’environnement ou de la liberté d’expression.

Antoine Richard, lui, vit à la Cotinière, sur l’île d’Oléron. Il incarne la sixième génération de pêcheurs de sa famille. À 22 ans, il est capitaine de son propre bateau et a déjà su gagner le respect de son équipage. Un choix de vie assumé pour ce jeune homme conscient des difficultés qui l’attendent.

Enfin, direction les Sables-d’Olonne, à la rencontre d’une navigatrice pleine d’énergie et de talent, Clarisse Cremer. À 30 ans, Clarisse va participer pour la première fois à la course en solitaire la plus difficile au monde : le Vendée Globe. Une équipe de Thalassa l’a suivie pendant sa préparation mise à mal par le confinement. Mais il en faut beaucoup plus pour déstabiliser cette jeune skipper très prometteuse et pleine d’humour à la combativité inaltérable.

16:15 Des Îles du Frioul à La Ciotat

« Thalassa » vous invite à naviguer sur la côte méditerranéenne, des îles du Frioul à La Ciotat. Sur ce bout de littoral, des espaces naturels préservés côtoient parfois des sites industriels historiques, mais partout règne une passion commune pour la grande bleue et le désir de la protéger.

Vous allez embarquer à bord du Kraken, un voilier très particulier. Sébastien Fau-Montel, son jeune capitaine, destiné à faire carrière dans le monde de la finance, a choisi une autre voie, celle de combattre l’invasion plastique qui menace nos océans. Son engagement, il le partage avec des éco-voyageurs. Ces volontaires ont pris place à bord de ce vieux gréement pour nettoyer notre littoral et lutter contre l'invasion des déchets plastiques. Thalassa a rejoint cet équipage lors d’une escale sur l’archipel des îles du Frioul, au large de Marseille.

Partage, générosité, transmission, ces valeurs guident également Matthieu Ferreira, fondateur de l’association les Pêcheurs du Cœur. Ce trentenaire a grandi dans les quartiers populaires de Marseille, il est passionné de pêche sous-marine depuis l’enfance. Ses poissons ont régulièrement agrémenté les repas préparés par sa mère, aujourd’hui disparue. Néanmoins, l’engagement pris envers elle de ne « jamais manger le poisson seul » dicte sa conduite. Matthieu offre une partie de ses prises à des malades et à des personnes démunies.

À La Ciotat, vous allez faire connaissance avec la famille Carrodano et son patriarche, Gérard. Ancien chasseur sous-marin professionnel, il a été pendant des années peu concerné par la gestion des ressources halieutiques. Et puis, un jour, Gérard a pris conscience de la fragilité du monde maritime. Désormais, il se consacre à l’élevage de poissons pour les aquariums. Gérard a développé un savoir-faire qu’il souhaite transmettre à son petit-fils d’adoption.

Publié dans Magazines