“Enquête Exclusive” - « USA : la nouvelle élite noire », dimanche 1er novembre sur M6 (vidéo)

Mis en ligne par samedi 31 octobre 2020 7847
“Enquête Exclusive” - « USA : la nouvelle élite noire », dimanche 1er novembre sur M6 (vidéo)

Ce dimanche 1er novembre à 23:10 dans “Enquête Exclusive” sur M6, Bernard de la Villardière vous propose une plongée dans une Amérique méconnue et pourtant de plus en plus visible : celle de la « Black excellence ».

Délinquants, trafiquants de drogue, sportifs ou rappeurs, voilà l'image souvent véhiculée sur les Afro-Américains, la communauté la plus pauvre et la plus discriminée des États-Unis. Pourtant, loin des clichés, de nombreux Afro-Américains prennent aujourd'hui leur revanche sur une société jusque-là dominée par les blancs. Et il n'y a pas que Barak Obama, l'ex-président, et Kamala Harris, candidate à la vice-présidence de la Maison-Blanche, à incarner cette tendance.

Tout au long de la campagne, les équipes d'Enquête Exclusive ont rencontré ceux qui représentent la « black elite ». À l'image de Don Peebles, surnommé « le Trump noir ». À 55 ans, cet homme d'affaires a fait fortune dans l'immobilier. Il pèse aujourd'hui près de 700 millions de dollars et ses bureaux, situés au cœur de Wall Street, dominent Manhattan. Partout dans le pays, cette nouvelle élite se développe, même dans des États traditionnellement blancs et conservateurs, comme la Georgie.

À Atlanta, la riche black bourgeoisie a pris le pouvoir, dans de nombreux domaines. Comme Keisha Bottoms, la maire de la ville, deuxième femme afro-américaine élue à ce poste. Atlanta est aussi la capitale des stars du hip-hop et l'argent y coule à flot.

Au Texas, état historiquement républicain, Psyche Terry et son mari ont créé un empire des cosmétiques et sont invités dans toutes les soirées mondaines de Dallas, au même titre que les grandes fortunes blanches de la ville.

Parallèlement, un nouveau phénomène explose : le « buy black » (littéralement « acheter noir »), business communautaire qui encourage les Afro-Américains à dépenser leur argent exclusivement dans le « Made in Black » et qui possède même son propre Amazon noir.

En politique aussi, cette élite black commence à faire bouger les lignes. Alors que plus de 80% des Afro-Américains votent démocrates, certains appellent à voter Trump. Comme Candace Owens, une militante à l'origine du terme Blexit, (un jeu de mots entre « black » et « exit »). Qui sont ces femmes et ces hommes noirs qui vivent le rêve américain, et qui arrivent enfin à faire basculer l'Histoire. Quel est leur parcours ? Et comment la population blanche vit-elle cette réussite ?