“Enquêtes criminelles” : affaires Ramon Cortes & Jessy Travaglini, mercredi 20 janvier sur W9

Mis en ligne par lundi 18 janvier 2021 1446
“Enquêtes criminelles” : affaires Ramon Cortes & Jessy Travaglini, mercredi 20 janvier sur W9

Ce mercredi 20 janvier à 21:05, Nathalie Renoux présentera sur W9 un nouveau numéro du magazine “Enquêtes criminelles” qui reviendra cette semaine sur l'affaire Ramon Cortes et l'affaire Jessy Travaglini.

Affaire Ramon Cortes : désaveux troublants

16 septembre 2013, 21 heures. Rosine Roig, 45 ans, sort du musée de Céret, près de Perpignan, quand soudain une silhouette l'empoigne et la jette dans un véhicule qui démarre en trombe. Qui aurait pu s'en prendre à cette mère de famille sans histoire, discrète et travailleuse ? C'est le meurtrier présumé lui-même qui ne va pas tarder à répondre à la question.

Se présentant de lui-même au commissariat, Ramon Cortes, 43 ans, admet avoir fait « une grosse bêtise. » Il s'agit de l'ancien compagnon de Rosine et le père de ses trois enfants. Il n'aurait pas supporté la rupture au point de la kidnapper et la conduire menottée dans un endroit isolé pour « discuter. » Et l'homme d'avouer son horrible crime : Rosine l'ayant insulté, le coup serait parti…

L'affaire aurait pu en rester là mais un an plus tard, coup de théâtre ! Sur le râteau ayant servi à ensevelir le corps de la victime, un ADN féminin est découvert. Il appartient à Sandrine Delporte. Surprise : depuis 10 ans, cette mère de quatre enfants, divorcée, est la maîtresse de Ramon.

Ramon Cortes, qui avait été mis en examen pour meurtre, livre alors une nouvelle version. En réalité, il aurait été manipulé par sa maîtresse. S'il a bien participé à la macabre expédition, il n'aurait pas tué Rosine ! De son côté, Sandrine Delporte nie en bloc.

Alors qui a tué Rosine Roig ? L'ex-compagnon, jaloux et possessif ? Ou la rivale, qui n'aurait pas supporté d'être reléguée au second rang dans le cœur de son amoureux ?

Affaire Travaglini : deux femmes pour un homme

Jessy Travaglini avait un nom et un physique de star hollywoodienne. La jeune mère de famille de 28 ans avait tout pour réussir sa vie. Et pourtant, cette chargée des ressources humaines va se retrouver accusée d'un terrible crime : l'assassinat d'une autre mère de famille, Éloïse Bagnolini, 30 ans.

La disparition d'Éloïse est signalée le 11 octobre 2013, par son mari, Alain. Ce jour-là, Éloïse avertit Alain par SMS, qu'exceptionnellement, elle ne pourra pas récupérer leur enfant à l'école. Quand Alain rentre à leur domicile, inquiet, Éloïse semble s'être évanouie dans la nature. Ses affaires et sa voiture aussi ont disparu. Pour le mari c'est l'incompréhension : le couple semblait nager en plein bonheur et surtout, Éloïse ne serait jamais partie sans son petit garçon de 3 ans...

Rapidement, l'affaire va prendre des allures de crime passionnel car le veuf éploré n'a pas tout dit. En effet, il entretenait une relation extraconjugale avec une collègue de travail, une certaine Jessy Travaglini. La jeune femme serait-elle une croqueuse d'hommes, ambitieuse, « qui ne supporterait pas la concurrence » comme la décrit son entourage professionnel ? Aurait-elle éliminé sa rivale ?

Dernière modification le lundi, 18 janvier 2021 09:38
Publié dans Magazines