“Enquêtes criminelles” « Sandra Bignet : la mort au supermarché », mercredi 8 décembre sur W9

Mis en ligne par lundi 6 décembre 2021 2763
“Enquêtes criminelles” « Sandra Bignet : la mort au supermarché », mercredi 8 décembre sur W9

Mercredi 8 décembre à 21:05, Nathalie Renoux présentera sur W9 un nouveau numéro du magazine “Enquêtes criminelles” : « Sandra Bignet : la mort au supermarché ».

Créteil (Val-de-Marne), 9 mai 2019. Il est encore tôt ce matin-là lorsque Sandra Bignet quitte son domicile. En stage dans une entreprise vendant des glaces, l’étudiante de 23 ans doit notamment faire la tournée des supermarchés de la région pour y placer ses produits. Entre deux visites, Sandra envoie des messages à ses proches. Tout semble aller pour le mieux. C’est pourtant sa dernière trace de vie, car la jeune femme va mystérieusement disparaitre.

Véritable pilier de la famille, Sandra ne serait jamais partie sans prévenir. Ses proches, fous d’inquiétude, décident de se lancer à sa recherche. Sa mère et sa sœur ont l’intuition que le travail matinal de l’étudiante est la clé de sa disparition. Elles se rendent donc aux différentes adresses que Sandra a visitées juste avant de s’évanouir dans la nature. Et elles vont, sans le savoir, se retrouver face à son meurtrier présumé !

À Quincy-sous-Sénart, un employé de supermarché ne va pas faire très bonne impression à la mère et à la sœur de Sandra. Bien au contraire. L’homme, taciturne, dément que l’étudiante est passée ce jour-là. Puis il refuse que les deux femmes visionnent l’enregistrement des caméras de vidéosurveillance. Tout juste accepte-t-il, à contrecœur, qu’elles collent un avis de disparition sur la vitrine. Le plus terrible, c’est qu’à ce moment-là, Sandra n’était peut-être qu’à quelques mètres… abandonnée, sans vie, dans la chambre froide du magasin.

Alors, l’employé du supermarché, en réservant un si mauvais accueil à la famille de la victime, cherchait-il à éloigner les soupçons ? Et, dans ce cas, pourquoi s’en serait-il pris à cette commerciale stagiaire qui ne faisait que son travail ?

En deuxième partie d’émission, “Enquêtes criminelles” s’intéressera à la mort d’Aline Sepret, une danseuse de 35 ans, retrouvée calcinée dans sa voiture en juin 2018 à Taluyers, au sud de Lyon. La fin d’une terrible attente pour Michaël Corcessin-Dervin, son compagnon, inquiet de ne pas l’avoir vue rentrer la veille. L’homme est chanteur et au fil du temps, il a acquis une petite notoriété en tournant dans les cabarets de toute la France. Sur scène, il reprend des grands standards de la chanson. La femme de sa vie, Aline Sepret, se produit souvent à ses côtés.

Mais derrière les paillettes, le couple était en crise. Et selon les enquêteurs, c’est un événement, survenu un an avant le meurtre d’Aline, qui pourrait avoir transformé l’histoire d’amour en crime passionnel…

Dernière modification le lundi, 06 décembre 2021 09:14
Publié dans Magazines
vignette primes a venir
vignette week end tv
© 2004-2022 Les coulisses de la télévision - Jean-Marc VERDREL