"La grande librairie" mercredi 3 avril 2024 : les invités reçus par Augustin Trapenard sur France 5 - Vidéo

Mis en ligne par Jean-Marc VERDREL dimanche 31 mars 2024 3424
"La grande librairie" mercredi 3 avril 2024 : les invités reçus par Augustin Trapenard sur France 5 - Vidéo © Jean-Philippe Baltel / Delphine Ghosarossian

Mercredi 3 avril 2024 à 21:05 sur France 5, Augustin Trapenard présentera un nouveau numéro de "La grande librairie". Voici les invités qui seront reçus cette semaine dans l'émission.

Présenté par Augustin Trapenard, le magazine littéraire de France 5 est le grand rendez-vous de l'actualité littéraire sous toutes ses formes : romans, essais, histoire, polars, bandes dessinées, jeunesse, etc.

Chaque mercredi soir sur France 5, Augustin Trapenard convie des auteurs d'univers différents qui font l'actualité littéraire.

Mercredi 3 avril 2024, Augustin Trapenard proposera un numéro spécial de "La grande librairie" à l'occasion de la commémoration des 30 ans du génocide des Tutsi du Rwanda. Il recevra :

Beata Umubyeyi Mairesse, pour son livre « Le Convoi » (Flammarion)

Le 18 juin 1994, quelques semaines avant la fin du génocide des Tutsi au Rwanda, Beata Umubyeyi Mairesse, alors adolescente, a eu la vie sauve grâce à un convoi humanitaire suisse. Nourri de réflexions sur l’acte de témoigner et la valeur des traces, entre recherche d’archives et écriture de soi, Le convoi est un livre sobre et bouleversant : il offre une contribution essentielle à la réappropriation et à la transmission de cette mémoire collective.
Beata Beata Umubyeyi Mairesse a également publié le 1er mars un recueil de poèmes « Culbuter le malheur » aux éditions Mémoire d’encrier.

Dorcy Rugamba, pour son livre « Hewa Rwanda » (JC Lattès)

Rescapé du génocide des Tutsi, écrivain et figure majeure de la scène culturelle rwandaise, Dorcy Rugamba nous offre un récit bouleversant, porté par une écriture, une voix, une intensité rare. Dans son livre Hewa Rwanda, il s’interroge : Comment raconter la vie et les souvenirs d’avant ? Et ce qui est arrivé après : ces mots surgis du ventre de la nuit, la langue refuge pour panser les plaies et retrouver les absents.

Dominique Celis, pour son livre « Ainsi pleurent nos hommes » (Philippe Rey + Livre de Poche)

Ce premier roman raconte le Rwanda, pays aux mille collines florissantes où, après le génocide des Tutsis, chacun a été forcé de tourner la page. Dominique Celis montre que, derrière la rhétorique officielle d’unité nationale, chacun a emprisonné « ses peines à perpète » et voit ses blessures ravivées à chaque instant, quand il croise les bourreaux d’hier…

Patrick de Saint-Exupéry, journaliste.

En 1994, le journaliste a couvert le génocide au Rwanda pour Le Figaro. En 2004, il publie « L'Inavouable » (Les Arènes), un livre sur le rôle de la France au Rwanda. Depuis, il a publié une BD sur le Rwanda (Les Arènes, 2014) et en 2021 « La Traversée » (Les Arènes), un ouvrage sur le génocide des Tutsis au Rwanda et l’implication de la France. Sa BD « La Fantaisie des Dieux - Rwanda 1994 » est rééditée le 4 avril (Les Arènes).

Annette Becker, pour son livre « Le Choc – Rwanda 1994 : le génocide des Tusti » (Gallimard)

Cet ouvrage collectif, sous la direction, entre autres, de l’historienne Annette Becker, revient sur le choc qu’a provoqué le génocide des Tutsi du Rwanda et qui a dévasté le pays. Les contributeurs, originaires du Rwanda, de Belgique, de France, racontent leur propre saisissement d’abord et la manière dont ce drame historique a pu orienter leur travail d’investigation, d’écriture ou de création.

Dernière modification le dimanche, 31 mars 2024 15:05
mail

L'actualité TV Newsletter
Pour ne rien louper...
Chaque semaine, recevez en avant-première une sélection de programmes qui seront bientôt diffusés à la TV.

Publié dans Magazines
vignette primes a venir
vignette week end tv