“La grande librairie” mercredi 17 mars : les invités reçus par François Busnel sur France 5

Mis en ligne par mardi 16 mars 2021 7640
“La grande librairie” mercredi 17 mars : les invités reçus par François Busnel sur France 5

Mercredi 17 mars à 20:50 sur France 5, François Busnel propose une nouvelle “Grande Librairie”. Voici les invités qui seront à ses côtés cette semaine.

Et si on regardait le monde un peu différemment cette semaine, grâce aux conteurs, aux romanciers, à tous ceux qui cherchent la beauté ?

Cette semaine, François Busnel reçoit :

Sophie Nauleau, pour son livre « Ce qu'il faut de désir »
Après La Poésie à l'épreuve de soi, après Espère en ton courage, voici un nouvel opus ayant le désir pour cible.Entre aimantation des sens et sentiment d'inquiétude, qui sont les ferments de la poésie. Entre rêves d'enfance et impatiences aguerries. Entre secrets inavoués et septième ciel. Lorsque les mots osent les élans du sexe et de l'esprit. D'hier à aujourd'hui, Sophie Nauleau nous invite à un nouveau voyage à travers la poésie.

Henri Gougaud, pour son livre « Les Sept Plumes de l'aigle »
Luis A. est né en Argentine. Avant de quitter ce monde, sa mère, une indienne Quechua, lui a légué un savoir millénaire. Est-ce pour la retrouver que Luis, très jeune, est parti sur les routes ? L'initiation commence dans les ruines de Tiahuanaco, où l'adolescent fait la connaissance d'El Chura, chaman, "homme au plumage de renard". Celui-ci lancera son disciple à la recherche des sept plumes de l'aigle, des sept secrets de la vie. Cette rencontre en entraînera d'autres : celle du "gardien du temps", du vieux Chipés, de dopa Maria, de l'amour, qui est le premier mystère du monde. Luis A. n'est pas un personnage de roman. Cette quête étrange, tourmentée, d'un savoir et d'une lumière, a bien eu lieu, un jour - une fois -, entre la Sierra Grande, les ruelles de La Paz et le plateau de Machu Picchu.

Souleymane Diamanka, pour son livre « Habitant de nulle part, originaire de partout »
La voix pleine de sourires et pleine de larmes
Sincère comme ce père noir qui repart en pleurs d'un parloir
J'ai eu la chance quelque part d'avoir été sauvé par l'art oratoire

Ce volume se compose des textes de l'album L'Hiver peul mais aussi de nombreux poèmes inédits de Souleymane Diamanka. L'auteur jongle avec les mots, les fait "métisser". Sa poésie prêche l'oralité, apparie avec finesse ses cultures peule et européenne, parce qu'il est fier d'être "habitant de nulle part et originaire de partout", dépositaire d'un chant intemporel, d'un appel à l'Amour, à la Tolérance et à la connaissance de l'Autre.

 Bordelais d'origine peule, Souleymane Diamanka est l'auteur d'un premier album de slam, intitulé L'Hiver Peul (2007). Après J'écris en français dans une langue étrangère et Écrire à voix haute en co-écriture, Habitant de nulle part, originaire de partout est son troisième ouvrage.

Dernière modification le mardi, 16 mars 2021 09:51