“Les avions du bout du monde” : Pacifique, les aventuriers du ciel, mardi 4 août sur France 5

Mis en ligne par dimanche 2 août 2020 365
“Les avions du bout du monde” : Pacifique, les aventuriers du ciel, mardi 4 août sur France 5

Mardi 4 août à 20:50, France 5 vous proposera de suivre un nouvel inédit de la 2ème saison de la série documentaire “Les avions du bout du monde”. Cette semaine, direction le Pacifique.

Nos héros sont médecins, urgentistes, fermiers, et surtout pilotes. Ils exercent leur métier dans un de ces territoires du bout du monde. Nous découvrons ces régions difficiles d’accès, que seul l’avion rend disponible au regard, à travers le quotidien et l’activité de ceux qui y vivent une vie d’aventure, où règne une nature à l’état brut...

20:50 Pacifique, les aventuriers du ciel

Il y a des endroits sur notre planète où les routes s’arrêtent, où les trains ne peuvent circuler, où les bateaux ne peuvent accoster. Bienvenue dans l’archipel du Vanuatu, dans les montagnes du sud de la Nouvelle-Zélande ou sur les territoires les plus reculés de la Papouasie Nouvelle Guinée.

L’avion y est bien souvent le seul moyen de transport. Son rôle est crucial : il permet aux habitants de s'y sentir moins isolés. Voler dans ces territoires du bout du monde comporte des risques... Les pilotes décollent et atterrissent sur des pistes de fortune. Ils se dirigent sans l’aide de la tour de contrôle à la manière des pionniers de l’aviation. Ces pilotes sont ambulanciers, agriculteurs, livreurs en tout genre. Ils acheminent par la voie des airs toutes sortes de marchandises nécessaires à la survie de ces communautés et en cas d’urgence, ils sont les seuls sur qui les malades et leur famille peuvent compter.

21:45 Australie, le pilote du bush (rediffusion)

Clark Butson a fondé sa propre compagnie aérienne au cœur du désert aride d’Australie. Son objectif : rallier les communautés isolées de la province du Pilbara, à l’ouest du pays. Ici l’avion est le seul lien avec le reste du monde. Et Clark a fort à faire. Sauvetages, transport d’étudiants, ravitaillements, rotations entre les mines, visite dans les communautés aborigènes… Clark vient aussi en aide aux fermiers lors des “mustering”, une gigantesque opération pour rassembler leurs milliers de têtes de bétail disséminés sur des centaines de kilomètres en plein bush…

Dernière modification le dimanche, 02 août 2020 13:36