« Les 54 premières années : Manuel abrégé d'occupation militaire », mercredi 25 mai sur ARTE

Mis en ligne par mardi 24 mai 2022 745
« Les 54 premières années : Manuel abrégé d'occupation militaire », mercredi 25 mai sur ARTE

À travers un vrai-faux manuel d’occupation, le documentariste israélien Avi Mograbi dissèque les rouages de la mainmise de l’État hébreu sur les territoires palestiniens occupés, et recueille la précieuse parole de soldats qui y ont participé. Un document en deux parties à voir sur ARTE mercredi 25 mai à partir de 22:25.

Partie 1

Juin 1967. Au terme de la guerre des Six Jours, la Cisjordanie, le Sinaï, Gaza et le Golan passent sous contrôle israélien. Débute alors l’occupation des territoires palestiniens, l’une des plus longues de l’histoire moderne.

Le réalisateur israélien Avi Mograbi, antisioniste déclaré, en expose, face caméra, les principes fondamentaux, tirés d’un vrai-faux manuel abrégé d’occupation militaire. Chacun d’entre eux est illustré par les témoignages de soldats qui ont douloureusement vécu leur participation au maintien de la domination israélienne et se sont confiés à l’ONG "Breaking the Silence" ("Briser le silence").

Car si l’occupation implique d’abord de confisquer des terres pour y implanter des colonies juives, elle oblige Tsahal, l’armée de défense de l’État hébreu, à sécuriser les opérations tout en réprimant les tentatives de résistance, dont la première Intifada, qui éclate en 1987…

Partie 2

Dans les années 1990, l’État hébreu continue d’asseoir sa domination sur la Palestine avec l’aide de son service de sécurité intérieure, le Shabak. De son côté, l’armée ferme les yeux sur les actes de violence commis par les colons envers les Palestiniens.

En 1993, les accords d’Oslo offrent des zones de souveraineté distinctes aux Israéliens et aux Palestiniens, mais entravent les déplacements de ces derniers à travers la mise en place de points de contrôle. Après le massacre d’Hébron par un colon juif en 1994, des attentats-suicides visent les centres urbains israéliens.

En 2000, la seconde Intifada, violemment réprimée, entraîne une escalade sécuritaire et la construction d’un mur de séparation en Cisjordanie pour protéger la population israélienne de possibles attaques. Après le retrait d’Israël de la bande de Gaza en 2005, le conflit avec le Hamas (Mouvement de la résistance islamique) débouche sur des opérations militaires israéliennes dans la zone en 2008, puis en 2014.

Les dessous d’une occupation

Dans cet exposé implacable, Avi Mograbi (Comment j'ai appris à surmonter ma peur et à aimer Ariel Sharon, Pour un seul de mes deux yeux) endosse lui-même le rôle d’un docte expert en stratégie militaire, aveugle aux souffrances engendrées par l’application d’un manuel sans concessions.

Adoptant une narration chronologique, son film fait intervenir d’anciens soldats de différentes générations, qui racontent les exactions qu’ils ont commises sous l’uniforme de Tsahal ou auxquelles ils ont assisté, encouragés par leurs supérieurs : arrestations, tortures, perquisitions, punitions collectives, expropriations, destructions de maisons…

Des images d’archives étaient et recoupent ces témoignages et dévoilent les dessous d’une occupation des territoires palestiniens qui perdure depuis cinquante-quatre ans, condamnant tout espoir de paix.

Publié dans Documentaires
vignette primes a venir
vignette week end tv
© 2004-2022 Les coulisses de la télévision - Jean-Marc VERDREL