“Réseau d'enquête” : français sous surveillance vidéo, mardi 8 janvier sur France 3

Mis en ligne par dimanche 30 décembre 2018 778
“Réseau d'enquête” : français sous surveillance vidéo, mardi 8 janvier sur France 3

Mardi 8 janvier après le Soir 3, le magazine “Réseau d'enquête” s'intéressera à la vidéosurveillance des villes. 60 000 caméras de surveillance aujourd’hui en France sur la voie publique. Des caméras qui fonctionnent 24/24 dans la plupart des grandes villes et qui permettent à la police de suivre n'importe qui, n'importe où. Désormais, on en trouve aussi en zone rurale, dans les communes d'à peine 1 000 habitants.

9 français sur 10 se disent favorables à la vidéo protection mais dès que celle-ci évolue vers la vidéo verbalisation l’engouement n’est plus le même. Nous n’avons en France jamais été aussi protégés et surveillés et pourtant nous n’avons jamais été aussi vulnérables. Le moindre de nos gestes est aujourd’hui fiché quelque part. Prévention, protection ou intrusion dans nos vies privées ? Où est la limite ?

Avec Charles Henry Boudet, nous irons au cœur du système de vidéo protection de Strasbourg (800 caméras en centre-ville..) à la rencontre de ceux que vous ne voyez pas mais qui à longueur de journée nous scrutent derrière leurs écrans.

Nous découvrirons l’envers du décor, nous entrerons dans les coulisses de la vidéo protection et du traçage numérique. Nous verrons à quel point il est simple de hacker un ordinateur et usurper une identité et en revanche impossible d’échapper aujourd'hui aux caméras de surveillance. Il existe bien entendu des protections, des règles, des lois qui protègent le citoyen mais sont-elles fiables ? Sont-elles respectées ? Ont elle évoluées au rythme de l’évolution du numérique ?

Autant de questions que nous évoquerons aussi avec nos invités, citoyens et acteurs de terrain :

  • Robert Herrmman, Président d’Euro métropole (Strasbourg)
  • Eric Careel, PDG de Withing
  • Frédéric Bizard, Economiste spécialiste des questions de protection sociale et de santé.
  • Jean Marsault, spécialiste de la sécurité informatique
  • Thierry Vallat, avocat, spécialiste du droit numérique
  • Philippe Wittenberger, directeur du Centre de surveillance vidéo de Strasbourg