Consommer autrement : oui mais à quel prix ? Nicolas Hulot invité de “Capital” dimanche sur M6 (vidéo)

Mis en ligne par samedi 25 janvier 2020 891
Consommer autrement : oui mais à quel prix ? Nicolas Hulot invité de “Capital” dimanche sur M6 (vidéo)

Consommer autrement : oui mais à quel prix ? Ce sera le thème du magazine “Capital” ce dimanche 26 janvier à 21:05 sur M6 dans lequel Julien Courbet recevra Nicolas Hulot.

Face à l'urgence écologique, on nous demande de revoir tous nos modes de vie et surtout de consommation. Un défi majeur qui nous oblige à repenser notre façon de produire : nourriture, énergie transport… Mais à quel prix peut s'opérer une telle transition ? Pourquoi est-il si difficile de s'extraire des choix industriels qui ont été faits en France ? Au-delà des efforts et des investissements nécessaires pour tout changer, pouvons-nous au moins espérer réaliser des gains pour la planète… et notre portefeuille ?

Electroménager en panne : révélations sur la seconde vie de votre lave-linge

En France, chaque foyer possède en moyenne sept gros appareils électroménagers dont l'incontournable machine à laver le linge. Contrairement au réfrigérateur ou au four, c'est la seule machine à être à ce point malmenée plusieurs fois par semaine. Elle ingurgite des produits chimiques, tourne tambour battant, souvent remplie d'une grande charge de vêtements, quand ce ne sont pas des mouchoirs ou des pièces de monnaie oubliés dans une poche de pantalon qui se coincent dedans ! Alors à force d'être très sollicitées, les machines à laver tombent en panne. Et lorsque le délai des 2 ans de garantie est dépassé, c'est le dilemme. Réparer ou changer ? 7 Français sur 10 préfèrent en acheter une neuve plutôt que de réparer. Face à des machines toujours moins chères, cela vaut-il toujours le coup de mettre de l'argent dans une réparation ? Et si l'on décide de s'en séparer, que devient notre lave-linge ? Pourrions-nous en réparer davantage et donner une seconde vie à des milliers de machines au lieu de les broyer dans des « déchireuses » et les recycler pour un coût annuel de 26 millions d'euros ? Capital révèle les dessous de cette filière - pas très propre - du recyclage des machines à laver.

Electricité : pourquoi le prix n'a pas fini d'augmenter ?

C'est une des énergies les plus utilisées par les foyers français : 41% de nos logements sont chauffés à l'électricité et pourtant son prix a été multiplié par sept depuis 1973. Trois-quarts de l'électricité que nous utilisons quotidiennement est d'origine nucléaire et provient des 19 centrales qui quadrillent la France et qui sont le gage de l'indépendance énergétique de notre pays. À la tête de toutes ces centrales, EDF, l'unique producteur d'énergie nucléaire en France, nous promet une électricité pas chère mais aussi écologique sans émission de CO2. Mais qu'en est-il réellement ? Payons-nous vraiment le bon prix pour cette électricité ? De l'exploitation sous haute tension des réacteurs à leur couteuse déconstruction, du fameux EPR, le réacteur nouvelle génération, à la question brûlante des déchets radioactifs, Capital a enquêté pendant plusieurs mois dans un univers peu enclin à la communication. Quel est le vrai coût du mégawattheure ? Devons-nous nous attendre tôt ou tard à voir notre facture exploser ? Et rogne-t-on sur notre sécurité pour faire des économies ? Révélations sur le vrai prix de votre électricité.

Pesticides : pourquoi y en a-t-il toujours plus dans votre assiette ?

Vous pensiez que l'époque des pesticides était révolue ? Vous n'êtes pas au bout de vos surprises… Utilisés en masse depuis les années 50, ils ont permis de booster les rendements des champs pour pouvoir nourrir toute la population française. Grâce à ces insecticides, ces fongicides, ces herbicides, notamment le célèbre Round up, les agriculteurs ont pu atteindre des niveaux de vie décents. Mais désormais, les consommateurs rejettent en bloc ces pesticides, critiquant leur dangerosité pour l'alimentation. À partir de 2008, l'état a mis en place des plans de réduction des pesticides sur dix ans et a même lancé des « plans phyto » destinés à aider les agriculteurs à trouver des alternatives. Pourtant aujourd'hui, les chiffres d'utilisation des pesticides sont en constante augmentation et notre pays n'en a jamais consommé autant. Comment une telle situation est-elle possible ? Capital a enquêté sur ces substances qu'on croyait en voie de disparition.